Google Traduction est un outil qui s’avère bien pratique lorsque l’on part à l’étranger ! Depuis quelques temps Google ne cesse de l’améliorer notamment grâce à l’introduction d’un Neural Machine Translation (NMT), soit un système de traduction basé sur un réseau neuronal.

À travers un article de blog, Google a annoncé mettre à disposition le NMT dans son mode hors ligne. Ainsi, même si vous n’avez plus de connexion à Internet, vous pourrez quand même obtenir une traduction de qualité. Pratique lorsque vous êtes sans réseau ou que vous ne souhaitez pas utiliser vos données cellulaires. Ainsi, avant de partir il vous suffit de télécharger le module de la langue souhaitée qui fait entre 35 et 45 Mo, sur votre espace de stockage, en vous rendant dans l’onglet « Traduction Hors connexion » afin de vous faire comprendre, dans les endroits les moins connectés !

Google explique que le « système neuronal traduit des phrases entières à la fois, plutôt que morceau par morceau. Il utilise un contexte plus large pour aider à déterminer la traduction la plus pertinente, qu’il réarrange et ajuste par la suite, afin de ressembler à une personne réelle qui parle avec la bonne grammaire. » Sur la photo en haut de l’article, Google a comparé son système de traduction automatique basé sur les phrases (PBMT, à gauche), la traduction automatique neuronale hors-ligne (au centre) et la traduction automatique en ligne. On observe ainsi que la traduction la plus « optimisée » est bien celle hors-ligne !

Pour essayer dès à présent la traduction hors-ligne, il vous suffit de vous rendre sur votre application Google Traduction. Cette mise à jour est en train d’être déployée pour 59 langues dont le Français, l’Anglais, le Japonais ou encore l’Indonésien.

En avril dernier c’est Microsoft qui apportait le mode hors-ligne à son application Microsoft Translator. Mais contrairement à Google, Microsoft ne prend en charge qu’une dizaine de langue.