Aux États-Unis, avril correspond au mois national de sensibilisation au stress. À cette occasion, LinkedIn a mené une enquête auprès de ses utilisateurs pour comprendre qui est touché par le stress, ce qui l’influence et comment le stress affecte la satisfaction au travail, les résultats sont surprenants !

47% des personnes qui gagnent entre 35 000 et 50 000 dollars se disent stressées et comme on peut le voir ci-dessus, les personnes les plus stressées sont celles qui gagnent le plus. 68% des personnes qui gagnent plus de 200 000 $ par an disent avoir été stressées au travail. En ce qui concerne le genre, il ne semble pas y avoir d’effet particulier, car dans l’ensemble, 52% des hommes et des femmes ont déclaré être stressés dans leur travail.

Les jobs les mieux payés peuvent être stressants, c’est un fait mais sont-ils pour autant plus satisfaisants ?

D’après les données de LinkedIn, il semblerait que non ! Les personnes les plus satisfaites sont celles qui gagnent entre 51 000 et 75 000 $, ce sont également elles les moins stressées (38%).

En ce qui concerne les générations, les personnes âgées de 37 à 52 ans, correspondant à la catégorie X sont les plus stressées. (Sans) surprise, les moins stressées sont les millennials.

Enfin, pour terminer avec les générations, même si les millennials sont les moins stressés, ils semblent aussi être les moins satisfaits de leur travail ! Les plus satisfaits sont les baby-boomers, représentant les personnes âgées de 53 ans et plus. Cette étude est également l’occasion pour Linkedin de dévoiler son cours en ligne gratuit, qui montre comment gérer le stress au travail !

Alors que le bien-être au travail est une tendance qui prend de plus en plus d’ampleur et qui reste cependant bien souvent mal interprétée, il semblerait que les entreprises aient encore des choses à améliorer pour satisfaire leurs employés !