Il y a quelques jours, je vous expliquais que la Californie a pris la décision d’assouplir la réglementation pour la circulation des voitures autonomes. Cette dernière permet ainsi aux entreprises testant des véhicules autonomes de faire les essais sans opérateur à bord du véhicule en circulant, ce qui rend les voitures réellement autonomes.

La Californie fait un pas de plus vers l’industrie automobile, avec un nouvel ensemble de règles qui permettrait aux véhicules de transporter des passagers.

Ainsi,  dans le cadre de programme pilote, le grand public pourrait faire des promenades gratuitement à bord de voitures autonomes. Au début, les véhicules avec des pilotes de sauvegarde seront les seuls à pouvoir transporter des passagers. Par la suite, tous les véhicules autonomes pourraient prendre à leur bord des passagers.
Ces derniers devront obligatoirement être âgés d’au moins 18 ans pour voyager. Les entreprises qui participeront aux programmes pilotes devront régulièrement fournir des rapports avec les trajets effectués, le nombre de kilomètres parcourus ainsi que le nombre de passagers handicapés qu’ils transportent. De plus, avant de transporter des passagers les véhicules devront attendre 90 jours après avoir obtenu un permis d’essai autonome.

Si ce premier ensemble de règles est approuvé, la Californie se penchera sur une réglementation pour des trajets payants. Nous serons fixés le 10 mai prochain, lorsque la commission discutera et votera de ses différentes propositions. Dans tous les cas, la réflexion sur un tel ensemble de règles et son acceptation serait un grand pas pour l’industrie automobile autonome !

Mais, alors qu’en à peine quelques mois Uber et Tesla ont causé deux accidents mortels avec leurs véhicules autonomes, cette nouvelle est également l’occasion de se demander si cette réglementation ne représente pas un réel danger ?

Source.