Après la fusillade qui a eu lieu au siège de YouTube à San Bruno, l’entreprise a décidé de renforcer la sécurité de ses sites à travers le monde. Le service de communication de Google, société mère de YouTube, a publié un communiqué sur Twitter dans lequel il revient sur les événements tragiques.

YouTube en profite pour remercier la police et ses employés pour leur courage, “il y a eu de nombreux actes d’héroïsme de la part des premiers intervenants, en particulier la police de San Bruno, et des employés”, pouvait-on lire. La société a également promis de rendre ses bureaux plus sûrs non seulement à court terme, mais aussi à long terme.

On ne sait, pour le moment, pas si Google va appliquer ces nouvelles règles de sécurité pour lui. Pourtant la question est plus que jamais d’actualité dans la Silicon Valley, notamment avec la violence croissante des comportements en ligne. Le tireur Nasim Aghdam, était une youtubeuse qui affichait depuis quelques temps une haine envers le réseau du fait de la supposée censure dont elle était victime. Au pays de la NRA, cette fusillade pourrait donner des idées à d’autres partisans de la théorie du complot. Le hashtag #CensorshipKills, a d’ailleurs fait son apparition dans la foulée de la fusillade pour faire passer Nasim Aghdampour une martyre de la liberté d’expression.