Google a annoncé être parvenu à acheter la quantité d’énergies renouvelables nécessaire pour alimenter ses 70 bureaux et 15 datacenters à travers le monde durant l’année 2017. La firme avait annoncé cet objectif en 2016, c’est désormais chose faite.

Cela ne veut pas dire pour autant que Google est entièrement alimenté par des énergies solaires ou éoliennes. “Pour chaque kilowatt heure que nous avons consommé, nous avons acheté 1 kilowatt heure d’énergie renouvelable d’une ferme solaire ou éolienne construite spécifiquement pour Google“, indique Urs Hölzle, vice-président en charge de l’infrastructure technique chez Google. Ce système d’achat d’énergies vertes est souvent utilisé par les entreprises de cette taille.

La firme de Mountain View a investi quelques 3,5 milliards de dollars pour parvenir à faire correspondre 100% de sa consommation avec des énergies renouvelables. Google est d’ailleurs la première entreprise de cette ampleur à y être arrivée. Dans ce domaine, elle est loin devant ses concurrentes avec un approvisionnement en énergies vertes de 3 Gigawatts contre 1,2 pour Amazon deuxième du classement.

energies renouvelables google

Pour Google, l’accomplissement de cet objectif  est une étape vers “un avenir sans carbone”. Malgré tous les efforts entrepris, Hölzle précise que faire fonctionner une entreprise comme la sienne (dont la consommation énergétique équivaut à celle d’une ville comme San Francisco) à 100% en énergies renouvelables n’est pas encore possible.

Spécifiquement pour ses datacenters, Google travaille sur de nombreux détails afin d’atteindre le zéro déchet. Les principes propres à l’économie circulaire ont été intégrés à la gestion des serveurs. Ceci leur ayant permis d’économiser des centaines de millions de dollars en matériel. Pourtant, pour permettre à toujours plus d’utilisateurs d’exploiter Gmail ou YouTube des améliorations doivent constamment être effectuées et du nouveau matériel intégré.

SOURCE.