En 2016, la société californienne Zipline commençait la livraison de poches de sang par drones au Rwanda dans l’objectif de limiter les efforts du personnel hospitalier et de gagner du temps. Avant l’arrivée dans le pays, le personnel se rendait à l’hôpital principal de la ville situé à 60km, soit parfois plus de 4h aller-retour pour ramener les précieuses proches de sang. Une énorme perte de temps, et surtout, une méthode qui ne permettait pas vraiment de réagir à l’urgence. Aujourd’hui, The Verge a annoncé que la société Zipline allait poser ses valises en Tanzanie, un pays qu’elle avait en ligne de mire depuis quelques mois.

Au Rwanda, le centre de distribution a été mis en place à 5 km de l’hôpital : équipé de 13 drones et de 2 lanceurs en acier, cette logistique permettait de livrer l’hôpital en 30 minutes. Chaque drone est semblable a un petit avion dont les ailes sont fixes et dont le poids est de 12 kg. Les poches de sang sont transportées dans des petits cartons rouges lâchés par un parachute à l’endroit précis indiqué par le personnel de l’hôpital. Et pour ce qui est des commandes, elles se font via mobile, souvent sur l’application WhatsApp.

Dans une interview accordée à The Verge, le co-cofondateur et directeur général de Zipline Keller Rinaudo déclarait envisager de travailler avec le Ministère de la Santé en Tanzanie. L’objectif : l’ouverture de 4 centres de distribution dans les 4 années à venir, et une livraison de sang effective dans un milliers d’établissements de santé publique. Pour son arrivée dans le pays, Zipline s’est associé à la Fondation Gates, la Human Development Innovation Fund et l’initiative Saving Lives at Birth afin de comprendre et d’analyser l’impact de la société dans la région.

Pour ce qui est des chiffres, Keller Rinaudo a annoncé que Zipline a livrés plus de 2600 unités de sang, dont 1/4 pour les services d’urgences. Le sang est destiné principalement aux mères atteintes d’hémorragie post-partum, à 50%, et à 30% aux enfants de moins de 5 ans atteint d’une anémie due au paludisme. Comme en 2016, la société souhaite continuer à développer la livraison à demande, ainsi que la livraison de fournitures médicales comme les vaccins d’urgences, les médicaments contre le VIH et le paludisme.

L’on peut supposer que la prochaine destination de Zipline sera les USA, pays évoqué par Keller Rinaudo, qui précise : « Ce qui est cool, c’est que nous avons maintenant montré que cela peut se faire en toute sécurité, fonctionner au niveau de la sécurité nationale. Il y a beaucoup de preuves et de données que nous pouvons montrer« .

Source : The Verge

A propos de l'auteur

Content Manager à Siècle Digital. J'aime écrire et surfer.

Send this to a friend