Le patron de Tesla et SpaceX travaille depuis plusieurs mois sur un projet de tunnels sous-terrains ayant pour objectif d’éviter les embouteillages en ville. Grâce à un système d’ascenseurs, les voitures descendraient en sous-sol pour être déposées sur des plateformes électriques et déplacées à une vitesse de 200 kilomètres par heures. De quoi rejoindre L.A à Westwood en 6 minutes au lieu de 30. Mi-juin, Elon Musk annonçait avoir rencontré le maire de Los Angeles Eric Garcetti et tweetait sur une « rencontre prometteuse ». Il y a quelques jours, l’entrepreneur faisait savoir que la première section du tunnel était terminée.

Avec quelques photos et vidéos partagées sur Twitter, Elon Musk a aussi montré le travail du tunnelier Godot, baptisé de la sorte en référence à la pièce de théâtre de Beckett. Le premier tunnel de la Boring Company est donc en construction au siège de SpaceX, à Hawthorne (L.A, Californie). Selon Elon Musk, le premier tunnel sera opérationnel et prêt à être testé la semaine prochaine. Après cela, c’est l’aéroport de Los Angeles (LAX) qui devrait être relié à Culver City, Santa Monica, Westwood et Sherman Oaks.

Tunnel anti-embouteillages

Quiconque a déjà roulé en ville aux heures de pointe sait à quel point le projet de la Boring Company pourrait être utile aux usagers. Même si le projet ne va pas voir le jour demain, difficile de ne pas imaginer ces tunnels anti-embouteillages en action. Couplé avec le projet de recherche Hyperloop, il est clair qu’Elon Musk souhaite moderniser les modes de transport tel que nous les connaissons actuellement.

Source : The Verge