C’est un fait, Mark Zuckerberg voit dans la réalité virtuelle la plateforme du future. Il a déclaré vouloir rendre cette technologie accessible à tous d’ici 5 à 10 ans.

En effet, le jeune milliardaire a pris la parole pour témoigner lors d’un procès concernant la paternité d’Oculus, société qu’il a racheté en Mars 2014. Il s’agit tout de même d’un litige à 2 milliards de dollars. En cause, l’affirmation selon laquelle Oculus aurait basé la fabrication de son produit d’après des informations provenant de l’entreprise ZeniMax dont John Carmack est un ancien employé et qui est actuellement CTO (Chief Technology Officer) d’Oculus. Si les faits étaient avérés ZeniMax réclamerait une compensation de 2 milliards.

Auditionné dans le cadre de cette affaire, Zuckerberg a déclaré au tribunal que la société allait investir 3 milliards de dollars au cours des 10 prochaines années rapporte le NYTimes. Le patron de la firme de Menlo Park a déjà beaucoup investi dans la réalité virtuelle et a donné corps à son ambition lorsque le patron d’Oculus avait demandé 4 milliards pour l’acquisition de son entreprise. Ils s’étaient par la suite mis d’accord sur un deal à 2 milliards $ en achat propre plus 700M pour le maintien des employés et 300 millions dédiés à l’investissement futur.

De l’argent bien dépensé sur le terrain de l’innovation mais qui va bien souvent avec son lot de tracas judiciaires !

Source.