Google AMP souffle sa première bougie et livre ses premières données.
Technologie

Google AMP souffle sa première bougie et livre ses premières données.

Voilà un an que Google AMP s’est ouvert aux éditeurs. Le format Accelerated Mobile Pages a depuis fait le tour du web pour offrir une nouvelle expérience de lecture aux internautes sur mobile.

Comme pour les Instant Articles sur Facebook, le format AMP de la firme de Mountain View a pour objectif d’offrir un contenu mobile qui s’affiche instantanément. Les deux formats de Google et Facebook restent néanmoins relativement différents.

google AMP

Né d’un projet conséquent avec des éditeurs européens, le succès d’AMP a fait que les gros sites ont tous adoptés le format. Nous avions eu l’occasion d’échanger avec Les Échos à ce sujet. Les résultats d’une intégration des Accelerated Mobile Pages sont multiples.

Le Washington Post par exemple a noté une augmentation de 23% des utilisateurs qui arrivaient depuis la recherche mobile et qui revenaient dans les 7 jours.

Une plateforme de native advertising, plista, a conduit une recherche avec des médias allemands pour évaluer l’impact de Google AMP sur la rapidité et la profitabilité de son widget. La moyenne des CTR pour les éditeurs a augmenté de 220%, allant pour certains jusqu’à une augmentation de 600%.

Côté performances, les pages AMP se lancent en moins d’une seconde et consomment jusqu’à 10 fois moins de data que les pages mobiles classiques d’un même site. Aujourd’hui, plus de 600 millions de pages utilisent le format mobile de Google, dans 232 pays et 104 langues.

En revanche, les designs des pages restent relativement basiques puisque le format requiert une légèreté hors normes. Néanmoins, le géant offre un accès à sa roadmap pour Google AMP. Les médias exploitant ce format peuvent donc surveiller les évolutions à venir pour les fonctionnalités, l’analytique ou la publicité display.

Au final, Google AMP apporte beaucoup à ceux qui ont les compétences techniques pour l’intégrer à leur site. Malheureusement pour ce qui est du plugin WordPress officiel, il ne permet pas de modifier la mise en page des articles ou d’intégrer des fonctionnalités simplement. À la différence de Facebook Instant Articles qui est beaucoup plus abordable techniquement, mais uniquement dédié à une expérience dans Facebook.

Source.

Send this to a friend