Trois petits tours et puis s'en va. Après un peu plus de 4 ans de bons et loyaux services, le casque de réalité virtuelle Meta Quest, lancé en 2019, va tranquillement être mis à la retraite par son fabricant. Remplacée en 2020 par le Quest 2, qui apportait d'importantes nouveautés matérielles, la première génération du Quest commence donc sa fin de vie. Une fin de vie dont les modalités ont été précisées par le biais d'un mail, envoyé par Meta aux utilisateurs concernés.

Partagé sur Twitter par l'un d'entre eux, le message nous apprend que le Meta Quest de première génération restera utilisable et que les applications disponibles sur ce modèle le resteront... mais qu'il ne sera plus éligible aux nouveautés logicielles, et qu'à compter de 2024 il ne pourra plus recevoir de mises à jour de sécurité. Cette fin de support assez précoce s'accompagne en outre de la suspension de plusieurs fonctionnalités importantes. Les utilisateurs du Quest 1 ne pourront par exemple plus créer, ou rejoindre, des groupes de joueurs. À terme, ils perdront par ailleurs leur accès au Meta Horizon Home et à ses fonctionnalités sociales.

Meta a une (petite) excuse pour se débarrasser si tôt de son Quest premier du nom...

Comme le rappelle Engadget, ce début d'abandon du Quest 1 après quatre années d'existence seulement est en partie justifiable. Dès son lancement, l'appareil partait en effet avec un handicap : sa puce Snapdragon 835, déjà vieillissante à l'époque, car lancée deux ans plus tôt, en 2017.

Avec ce SoC daté, le Quest de première génération a rapidement montré ses limites sur le plan matériel. C'est ainsi qu'il était remplacé, à peine deux ans après sa sortie, par le Quest 2, équipé pour sa part d'un processeur Snapdragon XR2 nettement plus rapide, capable de prendre en charge des jeux plus complexes et des expériences de VR plus immersives. Dès lors... et donc depuis 2020, le temps du Quest 1 semblait plus ou moins compté. Nous savons désormais exactement à quoi nous en tenir.