TerraPower, une société spécialisée dans la conception de réacteurs nucléaires, lancée en 2006 par la société Intellectual Ventures et soutenue par Bill Gates, a récemment annoncé la construction à venir d'un réacteur nucléaire expérimental dans l'Idaho.

TerraPower va construire un réacteur à sels fondus

L'annonce de ce projet reflète l'appétit grandissant des États-Unis pour les technologies expérimentales en matière d'énergie nucléaire. L'énergie nucléaire est prise au sérieux par l'administration Biden. Bien qu'il ne soit encore qu'au stade initial, ce projet éveille les curiosités. TerraPower va construire un nouveau genre de réacteur nucléaire dans l'Idaho, au sein de l'Idaho National Laboratory. Ce réacteur à sels fondus, capable de créer de l'énergie sans carbone et de générer de la chaleur, sera le premier du genre à voir le jour.

Un tel réacteur nucléaire pourrait intéresser plusieurs industries, à commencer par les industries lourdes comme l'acier, qui nécessitent des températures élevées et beaucoup d'énergie. Selon Southern Company, l'entreprise qui va aider TerraPower à construire ce réacteur nucléaire, il s'agira du tout premier réacteur de fission nucléaire à spectre rapide et alimenté en sels fondus à travers le monde, à fonctionner grâce à une « réaction en chaîne nucléaire autonome ».

Un réacteur nucléaire pensé pour décarboner l'industrie

Pour TerraPower, il s'agit d'un « point d'inflexion important » pour l'ensemble des acteurs du nucléaire à travers le monde. « Ce futur réacteur aura une capacité inférieure à 500 kilowatts, ce qui le rendra totalement expérimental », selon Lauren Lathem, responsable du programme au sein de la Southern Company.

Alors que les premiers travaux sur ce réacteur nucléaire nouvelle génération remontent à 2015, il pourrait prendre du service en 2026. À l'époque, les deux sociétés avaient perçu une subvention de 40 millions de dollars de la part du ministère de l'Énergie. Un tel réacteur pourrait, selon TerraPower, être une solution pour produire de l'électricité décarbonnée à destination de l'industrie.

Un élément clé dans la de lutte contre le changement climatique. En effet, l'industrie est responsable de près d'un quart de toutes les émissions de gaz à effet de serre aux États-Unis, selon l'Agence de protection de l'environnement. L'acier est à lui seul responsable d'environ 9% des émissions mondiales...