Les résultats de Xiaomi au troisième trimestre 2020 sont dans le vert ! L’entreprise chinoise profite des difficultés de son concurrent Huawei pour vendre toujours plus de smartphones hors de Chine. Seul point noir, la faible croissance des services internet qui a abouti à une baisse de 4,2% de l’action de Xiaomi le 25 novembre.

Xiaomi à la conquête du monde

Les revenus globaux de Xiaomi ont augmenté de 34,5% pour atteindre 72,2 milliards de yuans (9,2 milliards d’euros) au cours du troisième trimestre 2020, il s’agit de son rythme de croissance le plus rapide depuis deux ans. Une belle performance portée par le marché à l’international. L’Europe et l’Inde représentent la moitié du chiffre d’affaires de l’entreprise, une première. En mai, Xiaomi n’avait pas hésité à lancer Mi Commerce en Inde malgré le confinement. Une stratégie qui semble payer.

Le fer de lance de Xiaomi reste le smartphone. La livraison unitaire d’appareil Xiaomi a bondi de 42% au troisième trimestre dans le monde. En Chine Xiaomi bénéficie également de l’adoption de la 5G pour porter les ventes de ses appareils compatibles.

L’entreprise bénéficie à l’international des difficultés de son concurrent Huawei sur le marché international. Directement ciblé par les États-Unis, Huawei a vu son image écornée partout dans le monde. Sur le marché des smartphones, les ventes de téléphone Huawei ont baissé de 22% au troisième trimestre.

Malgré ces résultats, le bilan trimestriel de Xiaomi souffre de quelques défauts. Le président de l’entreprise, Wang Xiang s’est dit inquiet de la pénurie de composants pour ses appareils, provoqués par les ralentissements de la production mondiale à cause de la pandémie de Covid-19. « Bien que nous soyons encore confiants pour le quatrième trimestre, les problèmes de pénurie d'approvisionnement vont persister pour nous et pour les autres fournisseurs », explique t-il.

Les résultats décevants des services internet plombent un bilan encourageant

Ce qui a surtout alerté les investisseurs est la faible croissance des services internet de Xiaomi. Les services de musique, vidéo en ligne, ont progressé de 8,7% contre 29% au trimestre précédent. Un résultat lié à l’essoufflement du boom d’activité en ligne provoqué par la pandémie en Chine. C’est cette croissance, la plus faible du secteur depuis trois ans qui a provoqué une baisse de 4,2% de la valeur de l’action de Xiaomi. Une baisse à relativiser tant les résultats du X des BATX sont prometteurs au-delà des frontières de l’Empire du Milieu. Surtout que Xiaomi prévoit de lourds investissements à l’avenir.