Le géant de la tech chinois a dévoilé, le 18 septembre dernier, un ordinateur de 60 grammes tenant dans la paume de la main et fonctionnant grâce au cloud computing. Explications.

Plus performant qu’un PC classique ?

La présentation de ce produit futuriste baptisé Wuying a été effectuée par Jeff Zhang, président d’Alibaba Cloud Intelligence, lors de la conférence virtuelle Aspara 2020. S’il a retenu l’attention, c’est qu’il possède un atout majeur : il suffit de le brancher à un écran avec un câble USB-C pour avoir accès à quasiment toutes les fonctionnalités offertes par un PC de bureau classique. Dans ce cas-là néanmoins, l’ordinateur effectue toutes les tâches en se connectant au cloud d’Alibaba.

Dans la même catégorie

Doté d’un système d’exploitation Linux, Wuying permet à ses utilisateurs de se servir d’applications Linux et Windows et selon Zhang, le PC cloud est plus performant qu’un ordinateur lambda :

« Vous pouvez l’utiliser pour tout ce que vous feriez avec un PC. Wuying transcende néanmoins les capacités des PC puisque vous pouvez l’utiliser pour effectuer des tâches informatiques complexes, exécuter des charges de travail ayant des exigences particulières, ou même rendre une vidéo haute définition, tâche qui pourrait nécessiter l’utilisation de plusieurs PC ».

Zhang a par ailleurs précisé que l’appareil possédait une latence inférieure à 700 milliescondes.

L’essor du cloud computing

Alibaba a également présenté, sans surprise, son nouvel OS pour le cloud nommé Alibaba Cloud 2.0. Le cloud computing a en effet été la seconde source de revenus du géant chinois au cours du dernier trimestre, rapporte TechWire. L’entreprise n’a d’ailleurs pas caché ses ambitions à ce sujet et consacrera 28 milliards de dollars à cette technologie d’ici 2023. Il s’agit en effet d’un marché en plein essor, comme le prouvent les chiffres annuels d’IBM en 2019, largement dopés par le cloud computing.

Alors que le monde est frappé de plein fouet par la pandémie de Covid-19, entraînant de plus en plus de personnes à avoir recours à des solutions technologiques dans tous les domaines, la solution du cloud computing semble logique : « Vous pouvez acheter des ressources quand vous voulez, augmenter la puissance de calcul selon vos besoins et libérer les ressources quand vous en avez fini avec elles. Plus besoin de déplacer les informations d’un support de stockage à l’autre », a déclaré Jeff Zhang.

Pour le moment, Wuying est réservé au marché chinois et aux entreprises, mais Alibaba compte bien étendre son utilisation aux particuliers et au reste du globe.