En mai dernier, nous vous disions que ByteDance semblait prêt à lancer son application de streaming musical. 6 mois plus tard, pas de nouvelle application lancée : le propriétaire de TikTok serait encore en discussion avec des labels de musique pour obtenir la licence de leurs catalogues.

Une offre moins chère que la concurrence

Si pour l’heure, des sources du Financial Time affirme que ByteDance serait en train de préparer une application de streaming musical, l’entreprise serait effectivement depuis plusieurs mois en train de négocier avec des labels musicaux pour obtenir les licences de leurs catalogues afin de pouvoir diffuser du contenu musical légalement.

Dans la même catégorie

L’application envisagée par ByteDance inclurait notamment un catalogue de courtes vidéos à associer à des chansons pour ensuite les partager avec vos amis. Au final, l’offre proposée par l’application ne serait pas plus chère que celles de la concurrence : ByteDance prévoit que l’abonnement soit en dessous des 10$ imposés par la bande d’Apple Music et Spotify.

Si aucune date officielle n’est connue, les sources du Financial Time affirment que l’application sera lancée dès le mois de décembre en Inde, Indonésie et au Brésil.

ByteDance ne nie pas le lancement d’une application de streaming musical

Si ByteDance, la société propriétaire de TikTok, anciennement Musicaly, a refusé de commenter un potentiel déploiement de son application, elle n’a cependant pas dit que cela n’était pas dans ses plans.

Reste maintenant à ByteDance le devoir de se démarquer de la concurrence puisqu’en matière de streaming musical, les offres sont déjà multiples. Cependant, avec un prix, s’il est finalement inférieur à celle des concurrents, l’application devrait pouvoir se faire une place sur le marché. D’autant plus qu’elle ne devrait pas avoir énormément de difficultés à gagner en visibilité.

Il faut aussi dire que la société possède un public prêt à télécharger la nouvelle application : en effet, nul doute que l’application de streaming musical puisse se reposer sur la célébrité de TikTok pour assurer sa publicité.