“Comment ça, tu n’es pas encore sur les réseaux sociaux ? Il faut absolument que tu y sois, c’est un super levier pour toucher tes prospects !”. Je suis prêt à parier que vous avez déjà entendu ce genre de phrase, n’est-ce pas ? Effectivement, en 2019, une stratégie de communication qui n’inclut pas les médias sociaux peut sembler dépassée. L’époque où un simple site web suffisait à promouvoir sa marque est révolue. Oui mais comment se lancer sur les réseaux sociaux quand on ne sait pas par où commencer ? Faut-il créer une page Facebook sans savoir quel contenu y partager ? Quel réseau social est le plus adapté à vos valeurs ? Où se trouve précisément votre communauté ? Aujourd’hui vous vous posez peut-être ces questions et c’est normal. Voici notre guide pour une stratégie social media réussie en 2020.

Une stratégie social media réussie : nos cinq conseils

Mettre en place une stratégie social media nécessite un savoir-faire et des méthodes précises. Je vais tenter de vous éclairer avec ces 5 grandes étapes qu’il faut absolument respecter avant de se lancer sur les réseaux sociaux.

agence webmarketing de siècle digital

1. Fixer des objectifs précis

C’est le point de départ de votre stratégie social media. Avant de vous lancer, vous devez savoir pourquoi vous le faites. Si vous ne savez pas quelle direction prendre, vous ne saurez pas quelle communauté cibler, ni quels réseaux utiliser. Alors avant de créer vos comptes, posez-vous cette question simple : “pourquoi mon entreprise doit-elle être présente sur les réseaux sociaux ?”. Je vous propose ces 5 grands objectifs :
Notoriété : est-ce que je veux améliorer mon image de marque ?
Acquisition : est-ce que je veux avoir des milliers d’abonnés ?
Interaction : est-ce que je veux susciter de l’engagement ?
Conversion : est-ce que je veux transformer ma communauté en clients ?
Satisfaction client : est-ce que je veux prolonger l’expérience de mes clients ?

Évidemment vous pourrez avoir plusieurs objectifs, mais vous devrez faire un choix pour orienter votre discours et votre présence sur le web. Votre décision vous permettra de fixer un cap, une ligne directrice à  votre stratégie social media.

2. Identifier sa communauté

Vous savez désormais pourquoi vous devez être sur les réseaux sociaux. En fonction de votre choix, vous devrez sélectionner une communauté à qui vous adresser. Une communauté est un groupe social composé de personnes qui interagissent entre elles, partagent et utilisent des informations en relation avec leurs centres d’intérêt. Ses membres se rassemblent autour de codes précis : un langage, un comportement ou encore un engagement vis-à vis d’une cause.

Pour trouver la communauté qui serait la plus susceptible d’être intéressée par votre marque, vous devrez émettre plusieurs hypothèses et vérifier les comportements de chacune d’entre elles en réalisant une carte d’empathie. Vous pourrez répondre à ces questions :
Que ressent-il ? Qu’est-ce qui est réellement important pour lui ? Quelles sont ses préoccupations majeures ?
Qu’entend-il ? Que disent son entourage, ses amis, son chef, ou les personnes qui comptent pour lui ? Quelles personnes sont réellement influentes pour lui ?
Que voit-il ? Qu’est ce que le marché propose ? À quoi ressemble son environnement ? Où vit-il ? Quel est son quotidien ?
Que fait-il ? Quel est son comportement au sein d’un groupe ? Son attitude en public ? Quelle importance accorde-t-il à son apparence ? Quelles sont ses habitudes ?
Quelles sont ses craintes ? A-t-il des peurs ou des frustrations ? Des limites à ne pas dépasser ?
Quels sont ses désirs ? Quels sont ses critères de réussite ? Ses besoins ? À partir de quel moment est-il satisfait ?

En faisant un choix précis dans la définition de votre communauté, vous maximisez les chances de créer de l’engagement autour d’un centre d’intérêt que vous aurez en commun avec elle. Plus ce choix sera précis, plus vous aurez de chance de susciter des interactions.

3. Rédiger une ligne éditoriale

C’est le fil conducteur qui va orienter votre discours de marque. Je considère cette étape comme le premier pas vers la production et la diffusion organisée de contenus. Une fois définie, la ligne éditoriale vous permet de connaître avec précision les sujets que vous allez aborder avec votre communauté. Attention à conserver une certaine cohérence entre les objectifs, la communauté choisie et la ligne éditoriale. Vous devrez aussi définir quels sujets sont à éviter. Le langage est un élément fort de différenciation.

agence webmarketing de siècle digital

En respectant une ligne éditoriale forte, vous réussirez à affirmer l’identité de votre marque. Vous devrez faire le choix de parler d’un sujet qui passionne votre communauté et non pas forcément de ce dont vous avez envie de parler ! Toute la nuance est là. Pensez à définir un ton adapté et à faire un choix quant à la manière de vous adresser aux membres de votre communauté : déciderez-vous de les tutoyer ou de les vouvoyer ? Une ligne éditoriale doit être scindée en grandes rubriques qui permettent d’étoffer le discours de la marque. Chacune de ces rubriques doit évidemment être cohérente avec votre ligne éditoriale.

4. Définir les bons canaux / supports de sa stratégie social media

Très bien, ça avance ! À ce stade, vous êtes presque prêts à vous lancer. Vous devez encore définir les bons réseaux sociaux à investir. Ce n’est pas une tâche facile. Certaines marques pensent qu’en étant présentes partout elles toucheront l’ensemble de leurs cibles/communautés. Je vous conseille de prendre le contre-pied de cette vision : sélectionnez 2 ou 3 réseaux de manière précise, sur lesquels vous serez certains de trouver votre communauté.

En étant sur trop de réseaux, vous créerez de la confusion dans l’esprit de votre communauté et vous risquez de perdre en engagement. En revanche, en concentrant vos actions sur des réseaux précis, vous gagnerez en crédibilité. Quel est l’intérêt d’investir un réseau social comme Snapchat si votre communauté ne s’y trouve pas ? Aucun. En fonction de son âge, de ses centres d’intérêt et de ses habitudes, vous saurez trouver les bons médias sur lesquels vous positionner.

5. Fixer des indicateurs clés de mesure

C’est la dernière étape de la feuille de route que je vous conseille de suivre. Vous avez commencé par fixer des objectifs précis pour savoir quelle direction prendre sur les réseaux sociaux. Désormais vous devez être capables d’analyser les performances de votre stratégie. Comment savoir si vos actions sont efficaces si vous ne les mesurez pas ? Au même titre qu’une action de communication classique, vous devez en analyser les résultats.

Quand on diffuse un spot publicitaire à la TV, il existe assez peu d’indicateurs qui permettent de savoir si votre publicité a bien fonctionné ou non. En revanche, sur les réseaux sociaux vous pouvez quasiment tout savoir. En fonction de l’objectif fixé, vous mesurerez le taux d’engagement moyen de vos posts, l’augmentation de votre communauté, le nombre de leads obtenus grâce à votre stratégie, les avis positifs et négatifs récoltés, le nombre de mentions de votre marque, l’évolution de vos impressions, etc. Des dizaines d’indicateurs vous permettront d’affiner votre stratégie et de l’optimiser pour atteindre vos objectifs.

powered by Typeform