Alors que Paris vient d’interdire le stationnement des trottinettes électriques sur les trottoirs, Bird présente son nouveau modèle de trottinette en libre service. Début juin, la société américaine présentait son nouveau véhicule, le Cruiser, en plus d’une nouvelle gamme de trottinettes, les Bird One. La startup comptait même vendre ces dernières pour 1550€. Trois mois plus tard, voici que la Bird Two est prête à être déployée.

Selon l’entreprise, cette dernière version embarque une meilleure batterie, supérieure de 50% à celle de la Bird One. Son cadre plus robuste sera également protégé par plusieurs capteurs intelligents qui indiqueront directement le siège en cas de vandalisme ou de panne. La Bird Two est conçue sans vis apparentes, si bien que le vandalisme deviendra bien plus compliqué.

Dans la même catégorie

La Bird Two sera disponible aux États-Unis dès le début de l’automne, mais ne sera pas disponible à la vente contrairement à la One. The Information précise que Bird aurait perdu 100 millions de dollars au premier trimestre, tandis que ses revenus ont chuté de 15 milliards de dollars. Malgré les 700 millions de dollars levés au cours des 18 derniers mois, Bird ne comptait que 100 millions en liquidité. La startup chercherait à lever 200 à 300 millions de dollars supplémentaires, depuis sa nouvelle valorisation à 2,3 milliards de dollars.