IA : Google ouvre sa base de données avec plus de 5 millions d'images
Intelligence Artificielle

IA : Google ouvre sa base de données avec plus de 5 millions d’images

Le géant américain lance deux défis aux passionnés d'intelligence artificielle. Les concurrents auront le choix : soit ils devront concevoir des modèles d'IA , soit ils auront la tâche de détecter des points de repère.

La division de recherche sur l’intelligence artificielle de Google a décidé d’ouvrir sa base de données au grand public pour partager l’étendue de son travail. Si un système d’intelligence artificielle est capable de reconnaître avec précision tel ou tel point de repère à travers le monde, c’est bien parce que sa base de données est extrêmement riche. Google Landmarks V2, c’est son petit nom compte plus de 5 millions d’images et 200 000 points de repères.

Carte thermique montrant les points de repère présents dans la base de données de Google.

Une intelligence artificielle est aujourd’hui capable de dire si la chute d’eau qu’elle aperçoit correspond plutôt aux chutes du Niagara ou aux chutes Victoria en Afrique. Pour réussir cette prouesse, elle se base sur des points de repère. En plus d’avoir ouvert ce vaste réseau, Google lance deux défis sur sa plateforme dédiée au machine learning, Kaggle.

Pour participer à Landmark Recognition 2019, vous devrez concevoir des modèles d’intelligence artificielle capables de détecter des points de repère. Si vous souhaitez plutôt vous lancer dans le Landmark Retrieval 2019, vous pourrez utiliser un système d’IA pour trouver des images montrant un point de repère.

Bingyi Cao et Tobias Weyand, ingénieurs logiciels chez Google AI expliquent que : « les méthodes de reconnaissance et de récupération d’images nécessitent des ensembles de données de plus en plus volumineux, tant au niveau du nombre d’images que dans la variété des points de repère, afin de former des systèmes plus complets et robustes. Nous souhaitons que cet ensemble de données aide à faire progresser l’intelligence artificielle ».

Les ingénieurs espèrent qu’en ouvrant Google Landmarks V2 au grand public, la recherche sur l’IA continuera de progresser. Concernant les deux défis lancés sur Kaggle, ils précisent que les équipes gagnantes de leurs concours seront invitées à venir présenter leurs résultats à l’occasion d’une conférence organisée par Google à Long Beach en Californie, dans le courant de l’année 2019.

Send this to a friend