OUTILS

Google veut réduire les biais dans Google Translate

Google prend des mesures pour supprimer tous les biais sexistes sur Google Translate

Dans un article de blog publié le 6 décembre, Google annonce son intention de vouloir supprimer tous les biais sexistes qui ont quelques conséquences sur Google Translate. Des mesures seront mises en place pour rendre les traductions neutres.

Bientôt, les traductions sur Google Translate seront plus neutres, c’est-à-dire qu’elles n’auront plus de forme féminine ou masculine afin d’éviter tout préjugé. En effet, lorsque le modèle produit une traduction, il reproduit par inadvertance des préjugés sexistes déjà existants. Par exemple, la forme masculine sera utilisée pour des mots tels que « fort » ou « médecin» et une forme féminine sera utilisée pour des mots comme « infirmière » ou « belle ». Désormais, lorsque vous voudrez traduire un mot, il sera proposé dans les deux genres, c’est-à-dire en versions féminine et masculine. De plus, récemment, la plateforme de traduction en ligne allait être améliorée pour bénéficier d’une aide de l’intelligence artificielle sur son mode hors-ligne. Ainsi, toutes les traductions seront neutres et les incompréhensions concernant l’identité de genre n’auront plus lieu.

La firme de Mountain View travaille pour réduire les biais dans Google Translate.

Néanmoins, bien que l’intelligence artificielle soit dotée d’une intelligence supérieure à la nôtre. Elle est « éduquée » via le machine learning par l’Homme. Ce qui veut dire qu’elle peut avoir autant de préjugés que nous, et ce fait est véridique. En effet, une étude a démontré qu’une intelligence artificielle pouvait avoir des préjugés sur la race ou l’identité de genre. Espérons donc, que celle utilisée sur Google Translate n’influe pas et reste neutre, tel est son but.

Par ailleurs, à l’avenir, Google souhaite étendre ses traductions sexospécifiques à un plus grand nombre de langues. Voici une belle initiative que la firme de Mountain View a prise pour tous ses utilisateurs afin que plus jamais, nous n’ayons à voir de préjugés.

Send this to a friend