La célèbre chanson « back to black » résonnera bientôt dans nos salles de spectacle. À l’annonce de Mitch Winehouse auprès du média Reuters, c’est un mélange d’émotions et de questionnements qui se bousculent dans nos têtes. La célèbre Amy Winehouse, ayant rejoint « le club des 27 » en 2011 suite à un coma éthylique, va apparaitre sous forme d’hologramme pour une tournée mondiale.

Ce phénomène n’est pas nouveau, Mickael Jackson a par exemple pu participer aux Billboard Music Awards en 2014 sous la forme d’un hologramme. Deux réactions sont souvent majeures à l’annonce de ces événements, une joie immense d’une part, celle de revoir un artiste mondialement reconnu. Un malaise est aussi présent d’autre part, sachant qu’il s’agit d’une sorte de « réincarnation » d’une personne décédée.

Pour le père d’Amy, Mitch Winehouse, son choix s’explique par une volonté de mettre en avant la fondation créée à la mort de la chanteuse et surtout de retrouver à nouveau ses fans et sa communauté.

La fondation Amy Winehouse a pour essence même d’aider les jeunes en difficultés face à la drogue et à l’alcool. Cette fondation cherche à travailler sur le potentiel de cette jeunesse en marge, et ainsi faire ressortir le meilleur d’eux-mêmes.

À partir de cet hologramme, c’est la culture qu’inspirait Amy Winehouse que la fondation souhaite transmettre. Les fonds de cette tournée mondiale seront d’ailleurs directement légués à la fondation.

L’hologramme d’Amy va être créé par la compagnie Base Entertainment. La tournée dépend énormément de la réussite de cet hologramme. Il s’agit finalement d’une image 2D qui apparait avec une forte « illusion de 3D » comme l’explique le directeur de la compagnie Brian Becker.

Les grandes chansons de l’iconique Amy seront accompagnées d’un groupe de musique live et de chanteurs afin de rendre le show exceptionnel. Le retour d’une grande dame de la musique est donc pour bientôt.