Technologie

Rolls-Royce et Intel vont développer des cargos autonomes

Un projet mondial très ambitieux.

Rolls-Royce a annoncé hier qu’il utiliserait des puces conçues par Intel pour développer de nouveaux navires autonomes transportant des marchandises en haute mer. Déjà, l’année dernière la marque dévoilait un calendrier ambitieux prévoyant le déploiement de flottes de navigation entièrement autonomes d’ici 2025. Rolls-Royce développe sa technologie de navigation dans des centres de R&D situés en Finlande et en Norvège.

Rolls-Royce n’en est pas à son coup d’essai. Il y a quelques mois, la marque annonçait être en train de travailler sur un projet de taxi volant. Ils sont persuadés qu’en rendant nos véhicules et navires, autonomes voire télécommandés, cela améliorera considérablement notre sécurité. La marque veut créer une flotte efficace et ne s’en cache pas. Sa raison d’être est désormais de réinventer la logistique mondiale.

Le média VentureBeat précise que cette fois-ci, Rolls-Royce s’attaque à un projet très ambitieux. Le plus grand défi reposera probablement sur les puces d’Intel. Comment concevoir des systèmes capables d’enregistrer et de gérer l’énorme quantité de données qu’un tel système pourrait générer à partir d’un navire ? Lisa Spelman, vice-présidente et directrice générale des processeurs Intel Xeon et du centre de données marketing explique que : « fournir ces systèmes repose essentiellement sur le traitement, le déplacement et le stockage d’énormes volumes de données. C’est là que nous intervenons ».

De son côté, Rolls-Royce est l’un des principaux acteurs de l’innovation dans le secteur des transports maritimes. Ensemble, les deux marques comptent bien poser les bases nécessaires à la sécurité des opérations de transport maritime dans le monde.

Kevin Daffey, Directeur de l’ingénierie et de la technologie chez Rolls-Royce, déclare dans dans un communiqué que : « nous sommes ravis de signer cet accord avec Intel et sommes impatients de travailler ensemble au développement de nouvelles technologies et de nouveaux produits, qui joueront un rôle important dans la sécurité de l’exploitation de navires autonomes ». En attendant la sortie officielle de ces navires, Rolls-Royce commence déjà à incorporer une technologie semi-autonome dans ses flottes de navigation.

Send this to a friend