Science Technologie

SpaceX : crème glacée, myrtilles, souris et CIMON destination ISS

Space X réalise une nouvelle livraison pour la station spatiale internationale

Vendredi 29 juin 2018 – Cape Canaveral, Floride – Elon Musk et ses équipes de SpaceX se préparent au lancement d’une nouvelle fusée en direction la station spatiale internationale. Tout s’est déroulé comme prévu, la capsule Dragon permettant de ravitailler la station a été intercepté au dessus de Québec, au Canada. C’est Ricky Arnold, un astronaute de la station qui a réussi grâce à un gros bras mécanique à attraper la fameuse capsule.

Cette livraison hors du commun, pesait près de 2700 kg. Et son contenu est bien plus extraordinaire. La capsule comprenait CIMON, un robot doté d’IA aussi grand qu’un ballon de basket. CIMON vient de l’Agence Spatiale Allemande et est censé accompagné Alexander Gerst, l’astronaute allemand, dans ses expériences scientifiques. Le cerveau de CIMON est constamment mis à jour par IBM afin que son intelligence artificielle ne cesse d’augmenter et que son rôle soit primordiale à la station spatiale internationale.

Des souris, de la crème glacée et des myrtilles ?

Quelques souris font aussi parties du voyage. Ces souris sont génétiquement identiques et sont là pour pouvoir mener des expériences sur les bactéries intestinales.
Le petit plus du chargement reste à venir. Du café, des myrtilles fraiches et de la crème glacée étaient aussi à bord du Dragon.

Il était possible de suivre l’événement en direct sur la chaine Youtube de SpaceX :

Ricky Arnold après avoir attrapé la capsule Dragon a réagi en s’extasiant sur les semaines tant excitante à venir dans la station après réception de ce colis. Après avoir prit connaissance que ce Dragon était le 30è vaisseau cargo capturé par ce bras mécanique, Ricky à déclaré : « C’est difficile à croire… jusqu’où nous sommes arrivés ».

En ce moment, la station spatiale internationale abrite donc Drew Feustel (NASA), Alexander Gerst (ESA), Oleg Artemyev (Roscosmos), Ricky Arnold (NASA), Sergei Prokopev (Roscosmos) et Serena Auñón-Chancellor (NASA).

Send this to a friend