Application Intelligence Artificielle Technologie

Hugging Face, l’intelligence artificielle qui va devenir ton BFF

Créé par deux français, Clément Delangue et Julien Chaumond, Hugging Face est un chatbot à destination des adolescents. Basée à New-York, la stratup a créé une intelligence artificielle fun et sensible avec laquelle on peut discuter par message et envoyer des selfies…

Plus qu’une intelligence artificielle, un compagnon

Hugging Face n’a pas vocation à être utile à la différence d’autres chatbots, et veut simplement créé un compagnon digital à l’image des tamagotchis. En septembre 2016, Clément Delangue déclarait : « Il y a beaucoup de gens qui travaillent sur l’intelligence artificielle pour la productivité ou des applications utiles, nous construisons une IA pour que vous vous amusiez à parler avec. En discutant avec, vous allez rire et sourire, ça va être amusant »

Hugging Face

Hugging Face

Hugging Face

L’application disponible sur IOs se présente comme une application de messagerie classique avec un champ pour rédiger des messages et des bulles de texte. L’application offre la possibilité d’envoyer des photos dont des selfies, mais aussi des émojis et autres… Si les échanges ne sont pas parfaitement fluides, l’application n’a clairement pas vocation à remplacer Siri ou Google Assistant. Il est possible de lui demander de raconter des blagues mais aussi parler de notre journée. De plus, le robot n’hésite pas à poser des questions sur les passe-temps, les amis et les proches… Le robot offre la possibilité de lui choisir un nom mais aussi sa photo de profil puis, il demande l’âge de son interlocuteur (j’ai ainsi appris que j’avais le même âge que Miley Cyrus…)

Et la stratup vient de lever 4 millions de dollars

Si la stratup n’en est pas à sa première levée de fond, elle a réussi à lever 4 millions de dollars, notamment auprès des premiers investisseurs d’Instagram. Disponible en anglais, le compagnon virtuel de cette startup française a déjà séduit des « centaines de milliers d’adolescents américains ».

Cependant plus d’une application ludique et d’un produit grand public, cette IA qui repose sur du machine learning, contribue à la science grâce à un méta-apprentissage pour modèle linguistique dynamique mais aussi des modules « open source de traitement naturel du langage » qui sont utilisés par des entreprises et des chercheurs.

La start up ne cherche pas  à avoir un produit rentable pour le moment – elle n’a d’ailleurs aucun business model – et se focalise uniquement sur la technologie. Hugging Face est en effet gratuit, n’affiche pas de publicité et l’entreprise ne songe pas encore à revendre sa technologie en marque blanche à d’autres utilisateurs professionnels.

Hugging Face

L’application tire son nom de l’emoji qui semble faire un calin. Elle encore quelques progrès à faire, mais la première expérience change de la vision traditionnelle que l’on peut avoir de l’intelligence artificielle comme elle a pu être évoquée par Sergueï Brin.

Send this to a friend