Le projet Wall ++ mis en place par des chercheurs de l’Université Carnegie Mellon et de Disney Research, consiste à transformer des murs traditionnels et sans grosse utilité en une infrastructure capable de détecter le contact humain. Pour cela ils ont utilisé de la peinture conductrice reliée à de l’électronique bon marché.

Comment ça fonctionne ?

Les murs Wall ++ sont rendus intelligents en utilisant du scotch de peintre pour créer un motif entrecroisé, qui est ensuite recouvert de deux couches de peinture conductrice pour élaborer un motif d’électrode en forme de diamant. Les bandes sont ensuite retirées, puis les électrodes sont connectées. Enfin, le mur est peint avec une couche supérieure de peinture au latex standard pour améliorer sa durabilité, tout en cachant les électrodes.

Une fois l’installation terminée le mur fonctionne comme un pavé tactile géant et peut se connecter à différents dispositifs comme des interrupteurs virtuels, la gestion d’appareils qui sont utilisés dans la pièce. Comme le dit Chris Harrison, le directeur Future Interfaces Group (FIG) de Carnegie Mellon à Digital Trends « un des principaux fils de notre recherche a été d’étudier les moyens de rendre les environnements plus intelligents ». L’avantage principal est que les murs sont de partout autour de nous, il y a besoin que de très peu d’équipement.

Oubliez Google Home ou tout autre haut-parleur intelligent, le mur de votre maison sera votre nouvel assistant connecté. D’après NBC News, cela ne coûte que 20 dollars au mètre carré.