La plus grosse batterie au monde a récemment battu un autre record. Cette fois-ci, il concerne son temps de réaction suite à une panne électrique ayant eu lieu il y a quelques jours en Australie.

Si Tesla a parfois la réputation de ne pas tenir ses délais, Elon Musk a su répondre au pari de rapidité lancé par l’Australie. L’objectif : construire une batterie pour le pays en moins de 100 jours. Comme à son habitude, le patron de la firme a publiquement annoncé sur Twitter qu’il relèverait le défi : « Tesla installera et fera fonctionner le système 100 jours après la signature du contrat, sinon c’est gratuit ». Si le tweet d’Elon Musk avait aussi pour but de rassurer le co-CEO de la compagnie informatique Atlassian, Mike Cannon-Brookes, Tesla a finalement tenu ses promesses et mis sur pied la plus grosse batterie au monde en moins de 100 jours. À ce titre, il semblerait que la construction de l’entreprise réponde aux problématiques énergétiques, selon les dires du ministre de l’Énergie de l’Australie-Méridionale.

Avec une capacité de 100 mégawatts, la batterie en lithium-ion a été couplée au parc éolien de Hornsdale afin de pouvoir se mettre en service en cas d’interruption de l’électricité. De cette manière, la batterie stocke l’énergie excédentaire créée par les éoliennes et prend le relais en cas de panne, une situation qui arrive régulièrement en Australie-Méridionale. Alors que l’objet de Tesla est fonctionnel depuis le début du mois de décembre, il su prouver son potentiel grâce à une énorme réactivité. La semaine dernière, une longue panne d’électricité a eu lieu dans une centrale électrique de l’état voisin de Victoria, suite à quoi la batterie a pris la relève. Ce qui relève de l’ordre du record, c’est qu’il n’aura fallu à celle-ci que 140 millisecondes pour se mettre en action. De cette façon, cela a évité que de nombreuses habitations de la région se retrouvent sans électricité pendant une période indéterminée.

batterie Tesla Australie

© Reuters / Sonali Paul

Concernant la rapidité de la batterie de Tesla, le ministre de l’Énergie de l’Australie-Méridionale, Tom Koutsantonis a déclaré à la radio : « C’est un record et les opérateurs nationaux ont été choqués par la rapidité et l’efficacité avec lesquelles la batterie a pu livrer ce type d’énergie ». Il a aussi précisé que les autres sources énergétiques de secours « prenai[en]t habituellement une demi-heure à une heure pour s’alimenter et se synchroniser sur le marché », là où il n’a fallu que peu de temps à la batterie de Tesla pour réagir.

Si la firme américaine est réputée pour la construction de voitures électriques, de telles performances devraient permettre à Tesla de s’affirmer dans le domaine des batterie. En tout cas, Elon Musk souhaite continuer leurs fabrications dans ce qui s’apparente au plus grand usine de ce genre au monde, la Tesla Gigafactory.

Source : Digital Trends