Insights Technologie

Les 6 lois scientifiques de la Technologie pour comprendre notre écosystème actuel

Dans cet article, vous trouverez 6 lois sur la Technologie émises par le Professeur Melvin Kranzberg en 1986 dans son magazine scientifique Technology & Culture fondé en 1959. Mais les lois évoquées par le scientifique datent de 1986 dans la 27è édition du magazine. Les 6 lois de la Technologies servent de statuts pour comprendre et appréhender les technologies d’aujourd’hui, mais également celles de demain. Une manière de prendre du recul sur les actualités évoquant les sujets liés à la Tech..

Technology is neither good nor bad; nor is it neutral.

« La technologie n’est ni bonne ni mauvaise ni neutre ». Par cette citation, il faut comprendre qu’une technologie n’a pas d’impact direct, mais son utilisation selon le contexte culturel et géopolitique, elle, a des incidences bonnes, mauvaises ou neutres… Il ne faut pas réfléchir dans un monde où le système serait binaire (le bien et le mal par exemple), mais penser globalement en essayant d’entrevoir chaque impact d’une action et quelles seraient ses réactions.

Le Web a permi d’ouvrir le spectre de la communication à un niveau inégalé aujourd’hui, pour autant c’est la porte ouverte aux hackeurs aux mauvaises intentions. La technologie des transports autonomes est également un bon exemple pour montrer qu’il n’ y a ni de bien, ni de mal.

Invention is the mother of necessity.

Pour comprendre cette loi dans sa globalité, il faut cette citation de son auteur : « toute innovation technologique semble nécessiter des progrès techniques supplémentaires pour être pleinement efficace ».

L’exemple du smartphone est un excellent exemple avec les connexions en 2G à aujourd’hui en 5G nécessitant aux utilisateurs de changer de modèle pour le plus grand bien des constructeurs également.

Technology comes in packages, big and small.

« La technologie se décline en paquets, grands et petits ». En gros, l’invention d’une technologie va permettre de créer des innovations de plus ou moins grandes ampleurs et donc bouleverser l’environnement. C’est pourquoi le Professeur Kranzberg écrit qu’il faut observer toutes les interactions et les dépendances d’une technologie y compris nous, être humain. L’exemple et le débat souvent cité pour illustrer cette loi est : est-ce que la technologie supprime ou non des emplois ?

Although technology might be a prime element in many public issues, nontechnical factors take precedence in technology-policy decisions.

La traduction littérale de cette quatrième loi : « Bien que la technologie puisse être un élément primordial dans de nombreuses questions d’intérêt public, les facteurs non techniques ont préséance dans les décisions stratégiques en matière de technologie. ».

Alors qu’est-ce qu’il a voulu dire par là ? On pense généralement que la technologie apporte le pouvoir, car intrinsèque à sa nature. Pour autant ce n’est pas le cas, ce sont les décisions politiques et culturelles qui ont ce pouvoir aux technologies. L’exemple des technologies dans l’industrie militaire est révélateur. L’invention de la bombe A n’est que la traduction politique d’une découverte scientifique dont les inventeurs ont longtemps souffert post-invention (voir Albert Einstein).

All history is relevant, but the history of technology is the most relevant.

« […] l’histoire des technologies est plus pertinente. », car l’évolution laissée par les traces des inventions est tangible et mesurables dans le temps. Contrairement à l’histoire de l’humanité. Il est possible de tracer aisément un fil rouge pour observer les cycles d’inventions technologiques à notre époque. J’ai justement rédigé un sujet là-dessus : Ordinateur, Internet, mobile et après ?.

Technology is a very human activity.

Cette sixième et dernière loi de la Technologie résume bien les précédentes : « la technologie est une activité très humaine. », et peut se compléter par un extrait d’un discours de Tim Cook au MIT : « la technologie est capable de faire de grandes choses, mais elle n’a pas ambition de faire de grandes choses. La technologie ne souhaite rien. ». Par ces paroles, Tim Cook montre l’importance de l’Homme dans la création et l’utilisation des technologies. Ce qui montre l’importance essentielle de l’Homme, malgré les discours que l’on peut entendre sur les prémices de l’intelligence artificielle.

Ce genre de lois sont d’autant plus impactantes qu’elles ont été écrites il y a plus de 30 ans et qu’elles font sens à une période où l’on parle d’éthique alors qu’une partie du passé des technologies ne l’a pas été.

Send this to a friend