Il est vrai que l’arrivée d’Internet et du web a aussi fait apparaître des choses extrêmement bizarres et décalées, qui n’ont parfois ni logique, ni sens. Du web est née une vraie culture dont les frontières dépassent celles présentes sur Terre, et dont les codes sont parfois aussi compliqués à comprendre.

Le premier exemple flagrant de cette culture web est toutes ces lois informelles qui régissent Internet à la manière des 12 commandements (mais tout de même en peu différent…). La loi de Godwin, la plus célèbre et l’une des plus anciennes d’Internet, affirme que « plus une discussion sur un forum dure longtemps, plus la probabilité d’une comparaison impliquant Hitler ou les nazis augmente ». Autre exemple, la règle 34, qui suppose que « si un sujet existe sur Internet, il y a forcément du porno à ce sujet ». Suivi de près par la règle 35, « s’il n’y a pas de porno à ce sujet, ça va venir ». Un bel aperçu de ce que peut être Internet, tant en termes de contenu que de modèles récurrents. À propos des modèles récurrents sur le web, nous avons droit depuis des années aux mèmes. Un même est un phénomène récurrent et décliné en masse : les plus connus sont par exemple Pepe The Frog (tellement controversé que son créateur a tué la grenouille), le Rickroll, et chaque année propose son cru de mème. Autre exemple de ce que peut être Internet dans ses heures de gloire : les photos de banques d’images.

Un utilisateur de Twitter a recensé sur un compte, @darkstockphotos, toutes les photos les plus étranges trouvées sur les banques d’images comme Shutterstock ou Getty Images. Créé par le journaliste Anglais Andy Kelly, @darkstockphotos propose une collection vaste et variée de tout ce qui se fait de pire dans le domaine. Et il est vrai que si certaines font rires, d’autres créent un sacré malaise. Florilège.

Banque d'image @darkstockphotos
Banque d'images @darkstockphotos
Banques d'images @darkstockphotos
<img src=

Banque d'image @darkstockphotos” width=”1023″ height=”881″ class=”aligncenter size-full wp-image-79228″ />

Pour encore plus d’images étranges : @darkstockphotos

Sources : Mashable et The Guardian