L’entreprise Kitty Hawk est une startup financée par Larry Page, le co-fondateur et patron de Google. Elle vient de dévoiler un prototype d’objet volant pour voler au dessus de l’eau. Il ne nécessiterait pas de permis de pilotage aux USA et se maîtriserait en quelques minutes selon l’entreprise.

Le patron de la firme de Mountain View voudrait-il révolutionner les transports à l’instar d’Elon Musk avec SpaceX ?  Ses investissements dans les sociétés Zee Aero et sa filière Kitty Hawk à hauteur de 90 millions d’euros pourraient le laisser croire. Les deux entreprises comptent actuellement une douzaines de modèles enregistrés auprès de l’aviation civile américaine. Parmi touts ces modèles c’est le Kitty Hawk Flyer qui a été choisit pour être présenté. Un choix plutôt étrange puisqu’il ressemble plus à un “jet ski volant”…

L’engin se monte comme un jet-ski et est monté sur deux flotteurs. Il vole grâce à huit moteurs électriques fixés sur un châssis et bordé d’un filet de protection. Il peut voler à 10 mètres au dessus de l’eau à une vitesse maximale de 40 km/h.

Cependant, la version présentée ici n’est pas la version finale. De plus, la commercialisation est prévue à la fin de l’année.

Un gros drone-jet-ski-moto pour millionaires en quête d’un moyen de locomotion pour rejoindre la côte de leurs yachts. Hyperloop tremble !