Suite au retour sur terre réussi de la première fusée à avoir été réutilisée pour un vol, Falcon 9. La question qui brûlait toutes les lèvres était de savoir si l’entreprise SpaceX avait vraiment économisé de l’argent ? La présidente de SpaceX, Gwynne Shotwell, a confirmé cette idée durant la conférence ‘Space Symposium’. Le coût de réfection de la fusée suite à sa première mission de ravitaillement de la Station Spatiale Internationale était de moins de la moitié de ce qu’aurait coûté une nouvelle fusée.

En effet, remettre en état le bas de la fusée fût une tâche dans laquelle l’entreprise n’a pas compté ses efforts et ses moyens. L’entreprise d’Elon Musk affirme avoir poussé à son maximum la rénovation sur ce modèle, beaucoup plus qu’elle ne le fera sur les autres à venir. Malgré cette débauche d’énergie le bilan reste quand même positif.

Cela ne signifie pas qu’il en coûtera vraiment moins pour ceux qui veulent faire voler une fusée SpaceX. Actuellement la société facture 62 millions de dollars pour un vol, et Elon Musk s’est exprimé en arguant dans ce sens. Il a mis en avant le coût de développement des tests et des technologies qui devraient se répercuter sur le prix final. Même si les frais de lancements qui seront amenés à être plus fréquents seront en baisse.

Gwynne Shotwell a aussi évoqué la possibilité de récupérer le carénage de la fusée qui coûte à l’heure actuelle 6 millions de dollars. Le carénage, c’est le boitier, le contenant des cargaisons que les fusées délivrent. En effet, lors du retour de la fusée sur terre, les ingénieurs de l’entreprise ont remarqué que le carénage était resté en bon état. Une économie de 6 millions de dollars ça ne mange pas de pain !

Source : Techcrunch.