La Commission Européenne valide le rachat de LinkedIn par Microsoft.

0

Le 13 juin 2016 Microsoft a officiellement annoncé avoir engagé des procédures pour racheter le réseau social professionnel LinkedIn. Cette acquisition ne pouvait se faire sans la confirmation de la Commission Européenne.

La Commission Européenne n’est bien entendu pas la seule à rendre une décision, mais elle arrivait en dernière. Auparavant, des autorisations ont été données par des régulateurs pour les États-Unis, le Canada, le Brésil, ou encore l’Afrique du Sud.

En plus de devoir se délester de plus de 26 milliards de dollars Microsoft a dû montrer patte blanche. Principalement sur l’ajout de services tiers à ses outils professionnels : OutLook, Word, Excel, etc. Les connexions entre les profils Microsoft Office et Linkedin ont aussi été abordées, de même que la création d’une application Microsoft LinkedIn.

L’empire applicatif de Microsoft ne fait que débuter son expansion. Petit à petit le géant rachète des services dédiés aux professionnels que ce soit des réseaux sociaux, des calendriers ou encore des outils de gestion de tâches.

« Bien que les outils technologiques ne soient pas la panacée pour les challenges économiques actuels, nous croyons qu’ils peuvent apporter une contribution importante. Microsoft et LinkedIn ensemble ont une plus grande opportunité d’aider les personnes sur internet à se développer et gagner et référence pour de nouvelles compétences, identifier et rechercher un emploi, et devenir plus créatifs et productifs en travaillant avec leurs collègues. »

Si cela veut tout et rien dire, on décèle tout de même une volonté forte de la part de Microsoft d’intégrer LinkedIn autant que possible dans son écosystème. La validation de la Commission Européenne pour le rachat devrait enfin permettre au géant de Redmond d’ouvrir les vannes.

Source.

A propos de l'auteur

Co-fondateur de Siècle Digital, j'occupe mes journées à écrire et imaginer ce que sera l'univers numérique de demain.

Envoyer à un ami