Canva, le site web permettant de créer des designs pour tout type de projet propose depuis ce mercredi 14 septembre une suite d’outils de création. Les utilisateurs n’auront plus à transférer leur réalisation Canva vers d’autres logiciels, la société australienne souhaite que tout soit réalisable sur son site web.

Du design au document texte en passant par la création de sites web

Le site initialement destiné à créer et partager des designs, Canva, a décidé d’étendre son offre. L'une de ces nouveautés est Canva Docs, qui propose la création de documents textes en ligne. La société australienne a déclaré qu’elle souhaite égayer les pages de document texte jugées ennuyeuses sa bibliothèque d’images et vidéos de plus de 100 millions d’éléments disponibles.

L’offre de la plateforme de création de design ne s’étend pas uniquement aux simples documents texte. Du côté site web, Canva WebSite concurrence Wix ou SquareSpace en proposant la création de sites avec des centaines de designs disponibles, et surtout acheter des noms de domaines directement sur leur plateforme. Ils seront utilisables automatiquement sur toutes les plateformes.

Du côté de l’organisation d’entreprise, Canva WhiteBoard donne la possibilité de créer des cartes heuristiques, des organigrammes et d’inclure des fichiers audios et vidéos. Canva Quick Flow, annoncé il y a un mois, permet de gérer ses tâches et voir celles qui sont traitées par ses collègues. Canva Presentation, comme son nom l’indique le module PowerPoint de l’entreprise australienne, sera complétée par de nouvelles fonctionnalités pour les présentations à distance et les diaporamas pourront être avancés avec une télécommande ou un téléphone sur l’application.

Canva souhaite accompagner plutôt que concurrencer

Depuis 2013, l'usage des solutions de Canva s’impose à de grandes entreprises. Selon la société australienne, 85 % des entreprises du Fortune 500, dont FedEx, L'Oréal et Salesforce, utilisent les outils de conception de Canva. Le PDG de l’entreprise, Cliff Obrecht, s’est vanté à TechCrunch que Canva dispose d'environ 700 millions de dollars en banque et recrute de manière agressive. À l'heure actuelle, l'entreprise propose 227 postes sur son site Web.

En septembre 2021, Canva avait levé 200 millions de dollars portant sa valorisation à 40 milliards de dollars. Toutefois, la plus importante société australienne d’évaluation d’investissement, Blackbird, a révélé que Canva était surévalué et a abaissé sa valorisation à 26 milliards de dollars. Ces mouvements agacent Cliff Obrecht, « Nous aimons être une entreprise privée, c'est pourquoi le bruit extérieur autour des valorisations est tout simplement ennuyeux. »

Face à Microsoft ou Google, les mastodontes des suites professionnelles, Canva ne souhaite pas se placer en concurrent. Le PDG préfère qualifier sa plateforme de compagnon de ces géants. Les challengers comme Cisco ou Zoom sont des adversaires plus directs, c’est encore plus vrai pour le géant Adobe, qui vient de s’offrir Figma.