Ça se confirme : Apple ne verrait pas les syndicats d'un très bon œil. On apprend de Gizmodo que le géant à la pomme aurait recours à des pressions en interne, et utiliserait ce que le média décrit comme des « tactiques d'entreprise », pour dissuader ses employés de se syndiquer. En l'occurrence, la chose serait principalement observée à New York, où les employés de deux boutiques localisées à Manhattan (l'Apple Store situé dans l'emblématique Grand Central Terminal et celui du World Trade Center) ont commencé à former des syndicats.

Engadget rapporte pour sa part que le syndicat Communications Workers of America (CWA), très influent aux États-Unis, a d'ores et déjà déposé une plainte contre Apple pour violations des lois fédérales du travail. La firme se serait notamment mise en tort en interrogeant des employés de l'Apple Store World Trade Center sur leurs activités syndicales. Le groupe aurait aussi fait pression pour empêcher l'affichage de prospectus syndicaux dans les espaces communs, tout en poussant certains travailleurs à assister à des présentations antisyndicales.

Une politique similaire préalablement conduite à Atlanta

Ce n'est pas la première fois que la CWA accuse Apple de décourager toute velléité syndicale au sein de ses boutiques. Préalablement, la firme a en effet conduit une politique similaire à Atlanta (Georgie). Sur place, les employés d'un Apple Store (celui du Cumberland Mall) avaient déjà demandé des élections syndicales en avril, suivant les premiers mouvements en ce sens de leurs collègues new-yorkais. Cet élan syndical dans les rangs d'Apple vise à réclamer de meilleurs salaires et avantages sociaux, notamment.

« Nous saluons les travailleurs qui s'organisent chez Apple et demandons à la direction de l'entreprise de rejeter les tactiques de démantèlement syndical, afin qu'ils puissent voter sans interférence ni intimidation », a pour sa part indiqué le président de l'antenne de la CWA à Atlanta. Pour sa part Apple se fait plutôt discret, préférant attirer l'attention sur les salaires et les avantages déjà offerts aux employés de ses Apple Store.

« Nous avons la chance d'avoir une force de vente incroyable et nous apprécions profondément tout ce qu'elle apporte à Apple. Nous sommes heureux d'offrir une rémunération et des avantages très solides aux employés à temps plein et à temps partiel, notamment des soins de santé, le remboursement des frais de scolarité, un nouveau congé parental, un congé familial payé, des attributions annuelles d'actions et de nombreux autres avantages », avait notamment commenté un porte-parole d'Apple plus tôt cette année.