Pour la première fois, Snap a organisé un événement spécialement dédié aux investisseurs. Il semblerait que la firme ait tapé dans le mille : ses actions en bourse ont explosé suite à ses différentes annonces, rapporte le Wall Street Journal.

Peter Sellis, directeur produit chez Snap, a su mettre l’eau à la bouche des investisseurs. L’entreprise a ainsi déclaré que son reach atteignait plus de 70% des 13-24 ans dans les pays qui génèrent plus de la moitié des dépenses publicitaires numériques dans le monde. Baptisant la génération Z de « Snapchat Generation », le réseau social rappelle qu’elle représente 40% de ses consommateurs globaux, et que 80% d’entre elle est âgée de plus de 18 ans. La société souligne que ses utilisateurs ouvrent l’application 30 fois par jour en moyenne.

Grâce à son audience, mais également à sa plateforme publicitaire, Snap prévoit une croissance annuelle de 50% de son chiffre d'affaires sur les prochaines années, c’est bien plus que les prédictions des analystes qui situaient ce chiffre à 35%. Cela va dans le sens des récents bilans trimestriels de la firme : elle a récemment annoncé une hausse de 62% de ses revenus sur les trois derniers mois de 2020 par rapport à la même période de l’année précédente.

Snapchat assure qu’elle sera capable de tenir cet objectif impressionnant grâce à de nouveaux produits publicitaires basés sur les différents éléments de l’application, qui sont particulièrement engageants. Alors qu’aujourd’hui, les revenus publicitaires de la plateforme sont principalement issus de son format vertical classique sur Discover, elle prévoit d’en insérer de nouveaux dans les sections générant un fort taux de trafic, comme Spotlight ou la Snap Map, où les commerces qui y sont répertoriés (35 millions pour l’instant) pourront bientôt insérer leurs propres publicités.

Surtout, Snap mise sur la réalité augmentée, son point fort, pour proposer des contenus publicitaires ultra engageants. Elle travaille par exemple sur des filtres permettant aux utilisateurs d’essayer virtuellement des produits, et rappelle que ce format augmente de 2,4% les chances d’une personne de se procurer le bien. Snapchat semble donc bien partie pour révolutionner la publicité en ligne, notamment grâce à sa plateforme unique puisque l’application s’ouvre directement sur la caméra, contrairement à ses concurrents qui, pour la plupart, disposent d’un feed, offrant la possibilité aux annonceurs de proposer des publicités innovantes.