L’aventure n’aura été que de courte durée. D’après le South China Morning Post, ByteDance a décidé de mettre un arrêt au développement de ses smartphones, commercialisés en collaboration avec Smartisan. La maison-mère de TikTok souhaite en effet s’investir davantage dans le domaine de l’éducation connectée.

En novembre 2019, ByteDance dévoilait son tout premier smartphone, le Jianguo Pro 3. Plein d’espoir, le géant chinois a toutefois déchanté : l’appareil n’a pas rencontré le succès escompté sur un marché très compétitif en Empire du Milieu. L’entreprise a donc pris une décision radicale en mettant un terme à une aventure commencée il y a deux ans, lorsqu’elle a acquis plusieurs brevets de Smartisan et embauché certains de ses employés qui ont par la suite formé le New Stone Lab chez ByteDance. Désormais, cette unité va se dédier au domaine de l’e-éducation pour développer des produits intelligents.

« Pour Smartisan, son groupe d'utilisateurs cible devient de plus en plus petit, avec une part de marché [intérieur] inférieure à 0,1 % en 2020. Pour ByteDance, il est difficile d'envisager un retour sur investissement élevé, même si Smartisan continue à investir », déclare Wang Xi, directeur de recherche chez IDC China. C’est une nouvelle qui va sans doute être difficile à digérer pour le fondateur de Smartisan, Luo Yonghao, qui a créé l’entreprise en 2012 avec l’ambition de réaliser des téléphones plus aboutis que les iPhone. Il a d’ailleurs affirmé qu’Apple finirait par copier ses produits sur ceux de Smartisan.

Avec cette manœuvre, ByteDance se lance un peu plus dans l’éducation connectée, un secteur qu’elle affectionne tout particulièrement et qui connaît un important gain de popularité suite à la pandémie de Covid-19. « L'entrée de ByteDance dans le domaine des aides à l'étude connectées n'est que le début de sa percée technologique. Je m'attends à ce qu'elle continue à développer sa gamme de produits et à ce qu'elle progresse vers les manuels scolaires numériques... Il est nécessaire de disposer de son propre matériel pour déployer des logiciels éducatifs destinés aux élèves de primaire et au collège », explique Michael John, directeur de la recherche et de la stratégie de la société de conseil AgencyChina.

Dans ce sens, l'entreprise a commercialisé une lampe intelligente destinée aux écoliers en octobre 2020. Elle permet notamment aux parents d’accompagner leurs enfants à distance lorsqu’ils font leurs devoirs. Il faut dire que ByteDance a du flair en innovant dans ce domaine : en Chine, le marché de l’éducation en ligne est estimé à plus de 453 milliards de yuan.