D’après des informations recueillies par le très sérieux Bloomberg, Apple est en train de développer des processeurs qui ont de quoi faire frémir Intel…

Un processeur à 32 cœurs CPU dès 2021

Les processeurs made in Apple étaient très attendus, et ils sont devenus réalité avec M1, dévoilé le mois dernier par la marque à la pomme et équipant les Mac Mini, MacBook Air et MacBook Pro 13. Basé sur une technologie licenciée par ARM, le processeur M1 est conçu par Apple puis produit par Taiwan Semiconductor Manufacturing Co. Il est composé de 8 cœurs CPU et n’a pas peiné à convaincre les utilisateurs et les experts. Désormais, la firme de Cupertino compte bien passer à la vitesse supérieure et respecter son objectif : faire passer l’intégralité de sa gamme de Mac sur ses propres puces dans un délai de deux ans, soit en 2022.

Bloomberg rapporte ainsi qu’Apple travaille actuellement sur des puces dotées de 32 cœurs CPU, ces dernières pourraient d’ailleurs équiper le prochain iMac en plus du prochain MacBook Pro 16 courant 2021, ainsi qu’un nouveau Mac Pro en 2022. Il est néanmoins important de noter que la confection de processeurs est complexe, la firme pourrait ainsi privilégier un processeur de 12 cœurs CPU pour son prochain hardware. L’entreprise est également en train de tester une technologie dotée de 16 cœurs CPU hautes performances et de 4 cœurs pour l’économie d’énergie.

Coup dur pour Intel

Pour l’heure, les équipements d’Apple les plus performants sont équipés de processeurs Intel. Tandis que les MacBook les plus véloces possèdent un processeur à 8 cœurs CPU, l’iMac Pro supporte une technologie à 18 cœurs CPU. Enfin, le Mac Pro est doté d’un système à 28 cœurs. Si les architectures des puces Apple et Intel sont différentes, elles possèdent un fonctionnement similaire en segmentant les charges de travail en tâches plus petites et sérialisées pour qu’elles puissent être traitées sur les différents cœurs au même moment. À l’annonce des nouveaux processeurs Apple, les actions d’Intel en bourse ont chuté de 2,9%.

La firme de Cupertino cherche également à améliorer ses performances graphiques avec des processeurs iGPU dotés de 128 cœurs sur son hardware haut-de-gamme, cela lui permettrait de se séparer de la technologie AMD pour devenir 100% Apple.