Ne soyez pas surpris, des éléments du design du moteur de recherche de Google ont changé. Désormais, le géant publicitaire rend les annonces payantes quasiment identiques aux résultats organiques, pour induire les utilisateurs en erreur.

Difficile de faire la distinction

Vous allez très vite comprendre. Voici les deux premiers résultats d’une recherche sur Google quand on cherche le site « Kayak », un outil pour trouver un vol. Vous pouvez constater qu’il n’y a qu’une simple petite étiquette « Ad » pour distinguer le lien payant du lien organique. Cela ne fait aucun doute, Google veut tromper les utilisateurs et les induire en erreur avec ce nouveau design.

Google transforme les ads.

Crédit : Techcrunch

La semaine dernière, Google annonçait cette nouveauté. Dans un tweet datant du 13 janvier, le géant américain cherchait à faire passer ce changement de design pour une bonne chose pour les utilisateurs. Google explique que ce « nouveau look met les noms de domaine des sites et les icônes des marques en évidence, ainsi qu’une étiquette « Ad » en gras pour que les utilisateurs ne se trompent pas avec les annonces ». En réalité, cette optimisation a un effet totalement inverse.

 

Google tente de dire qu’il a rendu les résultats organiques plus faciles à repérer, car il prétend que les éléments de ces résultats apparaissent désormais plus en évidence suite à une recherche. Pourtant, le nouveau design a pour effet d’aplanir la distinction visuelle entre les résultats que les consommateurs recherchent réellement et les annonces qui font gagner de l’argent à Google.

 

 

Google et la décoloration des annonces payantes

Depuis des années, Google tente de trouver des astuces visuelles pour arriver à un tel résultat. Aujourd’hui nous y sommes. Des tweetos tentent de comprendre ce qu’il s’est passé chez Google. On retrouve notamment une chronologie de l’évolution des annonces payantes sur Google, judicieusement intitulée « décoloration« , une référence à la disparition progressive de l’aplat de couleurs dégradées que Google avait l’habitude d’appliquer pour distinguer clairement les annonces dans les résultats de recherche. Une époque révolue.

Il faut bien avouer que les changements dans le domaine du numérique sont rarement populaires dans l’immédiat. Il faut un peu de temps pour que nous les acceptions, mais là, nous arrivons à un niveau de saturation. Il n’y a aucune logique favorable pour le consommateur dans ce cas précis, et c’est tout le problème.

Mise à jour : suite à de nombreuses critiques, Google a déclaré que : « nous voulons toujours améliorer l’expérience de recherche sur ordinateur, et c’est dans ce cadre là que nous avons lancé une nouvelle apparence du moteur de recherche la semaine dernière, répliquant celle lancée sur mobile il y a quelques mois. Cet affichage avait été bien accueilli par les utilisateurs sur mobile, car il leur permet de mieux identifier la provenance d’un résultat et de voir le label « publicité » en gras. Les éditeurs web nous ont également confirmés apprécier le fait que leur icône apparaisse sur la page de recherche. Bien que les premiers tests pour l’utilisation de ce nouvel affichage sur ordinateur soient positifs, nous souhaitons toujours prendre en compte les retours de nos utilisateurs. Ainsi, nous testons actuellement des modifications de l’affichage des icônes sur ordinateur et nous continuerons à améliorer cet affichage au fil du temps ».