Le constructeur allemand et le Qatar sont tombés d’accord : Volkswagen va développer un système de véhicules autonomes spécialement dédié à la ville de Doha. Des bus et des navettes autonomes de la marque seront dans les rues de la capitale du Qatar d’ici 2022.

Une collaboration entre le Qatar et Volkswagen

Dans le cadre de ce partenariat, 4 marques du groupe Volkswagen seront impliquées : Volkswagen, Scania, MOIA et Audi Autonomous Intelligent Driving (AID). Le groupe allemand a pour mission de développer l’ensemble des systèmes de transport public nouvelle génération dans la ville de Doha. C’est un travail faramineux qui attend le groupe Volkswagen. Au-delà des simples navettes autonomes, le partenariat couvre également le cadre juridique, l’infrastructure de la ville et les logiciels nécessaires pour y déployer un service commercial.

D’après Mansoor Al Mahmoud, PDG de QIA et commanditaire du projet : “pour que nos villes progressent, nous avons besoin d’une nouvelle vague d’innovation. Les technologies de transport sans émissions de CO2 contribueront à faire progresser la mobilité urbaine, tout en réduisant la congestion et en améliorant l’efficacité énergétique. Doha va devenir une ville totalement verte”.

Dans le détail, la flotte comprendra 35 navettes électriques et autonomes. Aussi, 10 bus autonomes de la marque Scania seront intégrés aux systèmes de transport de la ville, pour transporter des groupes plus importants.

Les voitures autonomes : une priorité pour Volkswagen

Déjà, en juillet Volkswagen investissait 2,6 milliards de dollars (2,31 milliards d’euros) chez Argo AI. Le constructeur ne cache plus ses ambitions pour les systèmes de conduite autonome. Argo AI est une filiale de Ford, basée à Pittsburgh, qui travaille sur la conduite autonome. Cet investissement fait d’Argo AI, l’entreprise la plus valorisée dans le domaine des véhicules autonomes. Initialement prévue pour 2021, la sortie officielle d’un véhicule autonome des centres de recherche d’Argo AI, pourrait bien avoir lieu plus tôt.

Le groupe allemand se servira certainement de ces véhicules pour le Qatar. Des essais devraient avoir lieu dès 2020 dans la ville de Doha. Volkswagen cherche à se positionner comme un leader sur le marché des véhicules autonomes. Ce partenariat avec le Qatar est une très belle opportunité pour le constructeur allemand qui va pouvoir tester ses véhicules autonomes, sans devoir faire face aux lourdes réglementations européennes.