Rakuten reporte le lancement de son projet de téléphonie mobile
Technologie

Rakuten reporte le lancement de son projet de téléphonie mobile

Rakuten s’est vu obligé de différer le lancement de son projet de téléphonie mobile. Ce retard a fait perdre près de 6% sur les actions de l’entreprise.

Vendredi 6 septembre, la société Rakuten annonce publiquement le retard concernant le lancement de son projet téléphonique. Les conséquences sont immédiates et font diminuer les actions de l’entreprise de 6%.

Un projet attendu avec impatience

Mené par le milliardaire Hiroshi Mikitani, qui est également le dirigeant de la société Rakuten, ce projet a pour objectif de proposer un service téléphonique moins cher au Japon. Rakuten permet d’ores et déjà de répondre à de nombreuses demandes. Cependant, l’ouverture d’un service mobile permettrait à la société d’enrichir ses propositions et d’ouvrir au maximum ses horizons.

L’objectif de ce projet serait de mettre en place près de 3432 stations de transmission afin d’étendre au maximum le réseau entre Tokyo, Osaka et Nagoya. Le dirigeant souhaite par ailleurs rester sur le réseau KDDI afin de ne pas déstabiliser ses futurs clients.

Un réseau plus accessible financièrement

L’avantage de ce projet reste les coûts nettement plus bas que proposerait Rakuten. Face à un système avec peu de concurrents (principalement NTT Docomo, KDDI et Softbank) et des tarifs élevés pour les mobiles, Rakuten pourrait changer radicalement les choses. Néanmoins, l’achat des terrains nécessaires à la construction des stations de transmission est plus difficile que prévu.

Le retard de l’entreprise pourrait déplacer le lancement à la fin de l’année. De plus, le ministère des télécommunications attend de l’entreprise qu’elle respecte son calendrier. Ce dernier soutient le projet qui vise à faire baisser les prix dans ce domaine, il est donc impératif pour la société de trouver des solutions. Rakuten essaye d’innover au maximum dans son milieu, ce dernier vient d’ailleurs de lancer sa plateforme d’échange de cryptomonnaies.

Send this to a friend