Instagram permet ENFIN de signaler les fake news
Réseaux Sociaux

Instagram permet ENFIN de signaler les fake news

Comme sur Facebook, Instagram va être désormais plus vigilant envers les fake news afin de limiter leur diffusion.

Petite nouveauté pour la poule aux oeufs d’or de Facebook. Instagram vient d’annoncer qu’à partir d’aujourd’hui, il est possible de signaler du contenu considéré comme faux, comme le rapporte Poynter, qui avait annoncé l’information en mai dernier.
Dans un premier temps déployée aux États-Unis, la fonctionnalité devrait arriver dans d’autres pays et donc en France d’ici la fin du mois d’août. Elle sera uniquement disponible sur l’application mobile.

Les fake news dans le collimateur d’Instagram

Sur Instagram, il est actuellement possible de signaler du contenu indésirable ou bien lorsqu’un post est « inapproprié ». Les motifs du signalement sont nombreux : nudité, incitation à la haine, vente/promotion d’armes à feu, harcèlement… Instagram rajoute un nouveau motif « fausse information ».

L’objectif de cet ajout étant de limiter la diffusion de fausses informations et aider l’IA à reconnaître les faux contenus. À l’avenir, Instagram utilisera ce feedback couplé à d’autres données comme l’ancienneté d’un post et le comportement du compte pour déterminer si le post doit être vérifié par des facts-checkers indépendants.

Un porte parole de l’entreprise a expliqué « dès aujourd’hui, les gens peuvent nous signaler s’ils voient des publications sur Instagram qu’ils pensent être fausses. Nous investissons lourdement pour limiter la propagation de fausses informations sur toutes nos plateformes. »

De fausses informations qui ne seront pas supprimées

À noter que lorsqu’un contenu est signalé pour désinformation, ce dernier ne sera pas supprimé. Sa portée sera limitée dans l’onglet Explorer et la recherche par hashtag. De plus, la personne à l’origine du post ne sera pas au courant que son post a été signalé et que le fact checker l’a considéré ou non comme étant de la désinformation.

Facebook est souvent accusé de ne rien faire contre la désinformation. L’entreprise tente donc de déployer de multiples moyens pour lutter contre les fake news. Cet ajout est l’un des moyens utilisés par l’entreprise pour améliorer ses outils actuels !

Send this to a friend