La société d’Elon Musk a tenu a rendre cet avertissement public. En effet, Tesla a prévenu ses salariés : les potentielles fuites d’informations à venir seront lourdement sanctionnées. L’entreprise a des antécédents sensibles en la matière. Tesla est prêt à licencier n’importe quel employé qui divulguerait des informations à un concurrent, et même à entamer des poursuites judiciaires pour réclamer des dommages et intérêts.

En mars dernier, la société annonçait qu’elle allait poursuivre quatre de ses anciens employés opérant maintenant pour Zoox. Selon la plainte déposée par l’entreprise, Scott Turner, Sydney Cooper, Christian Dement et Craigh Emigh auraient fourni des informations confidentielles à la startup concurrente Zoox. Ces documents auraient grandement permis à l’entreprise d’accélérer son développement. Un problème perpétuel chez Tesla.

Pour tenter de dissuader ses employés actuels, Elon Musk met le paquet et rend public un avertissement destiné logiquement qu’à l’interne. CNBC a déclaré avoir obtenu un mail de l’équipe de sécurité de Tesla. Le message précisait que des personnes de l’extérieur ciblent les employés dans l’espoir d’obtenir des données vitales pour “faire échouer Tesla dans ses projets”. Le détail des sanctions qui seraient appliquées aux potentiels renégats était aussi précisé.

Tesla n’est pas la première entreprise à devoir faire face à ce genre de problème. En effet, Apple a usé des mêmes stratagèmes que l’entreprise d’Elon Musk pour tenter de dissuader ses salariés de donner des informations à la concurrence. Légère différence entre Apple et Tesla : un drôle de sentiment commence à naître au sein de la société de Musk. L’entreprise fait face à des vents contraires sur le plan financier.