À bientôt 34 ans, Neil Patel est une des figures du marketing digital mondial et un des plus grands influenceurs du domaine. Il a fondé ou cofondé un certain nombre de boîtes en vus, et sa capacité à assurer leur croissance en fait tout sauf un blablateur vidéo sur LinkedIn. Sa spécialité, l’Inbound et le SEO. Sur son site éponymique, il “offre” aux professionnels du marketing une suite d’outils qui leur permet de gratuitement analyser leur SEO. Je ne peux que vous conseiller d’aller jeter un coup d’oeil au truc, ça vaut le détour, notamment car certain de ses freetools sont des fonctionnalités payantes dans certains SAAS. Il serait un peu long de faire le tour de l’ensemble des fonctionnalités, mais nous allons revenir ici sur la dernière en date et qui a été lancée il y a quelques jours : Backlinks.

Pourquoi savoir qui vous a mis un backlink, sur quel page, et opérer la même opération pour vos concurrents ?

Les backlinks sont un des éléments constitutifs et primordial de l’autorité d’un site. Aux yeux des moteurs de recherche, plus des sites à forte autorité mettent des liens vers le vôtre, plus votre légitimité, et de fait, votre autorité augmente. En simplifiant, vous faites dans la pâtisserie, si Le Monde, 750g et Marmiton insèrent des liens sur l’ancre “chouquette” et renvoient vers votre propre page qui traite de l’Histoire de la chouquette, bingo, il y a de fortes chances que cette page gagne des places sur la requête idoine sur Google. Le modèle est limpide, on retrouve un peu le même dans l’influence : modeste blogueur à 100 abonnés, si Kim Kardashian se met à vous suivre et like deux photos, il y a fort à parier que ça va débouler fissa sur votre profil.

Savoir qui vous “mentionne” en vous renvoyant du jus n’est donc jamais une perte de temps. Mieux, savoir qui mentionne vos concurrents est une bonne manière de potentiellement approcher les mêmes sites pour tenter de gratter du backlink.

Trouver l’ensemble des backlinks qui pointent vers son site et ceux de ses concurrents

L’outil est limpide dans sa réponse à un besoin simple et clair : vous révéler l’ensemble de backlinks vos backlinks et ceux de vos concurrents. L’outil va aller tout chercher, et classer ces derniers sur différents critères. Le premier est un score de domaine, qui souligne la force du backlink. Le second est également un score, mais il se focalise sur l’importance de la page qui contient le backlink. Le troisième se focalise sur le type de contenu (texte ou photo). Les deux suivants permettent de savoir quand ils ont été détectés en premier et la dernière fois qu’ils ont été scrutés. Enfin, il est possible de connaître l’ance (le texte sur lequel est placé le backlink). Le tout est présenté sous forme de tableau avec une ergonomie simple et fluide. Des fonctions avancées permettent d’aller plus loin en ajoutant des critères discriminants (circonscrire à un domaine par exemple). Enfin, il est possible d’opérer un tri entre liens en Follow et liens en NoFollow, ces derniers étant les plus recherchés.

Pour terminer, la possibilité de pouvoir télécharger tout ceci en .csv vous permettra de construire des rapports. Backlinks de Neil Patel est donc un très bon petit outil gratuit pour opérer un benchmark des liens pointant vers votre site et ceux de vos concurrents. Si la thématique du SEO vous intéresse et que les outils qui vous permettent d’avoir quelques billes également, je ne peux que vous enjoindre à aller jeter un oeil à l’extension SEO Minion dont je vous parlais il y a quelques jours.