Comment structurer sa journée de travail de manière optimale ?
Études

Comment structurer sa journée de travail de manière optimale ?

On vous donne une première piste tout de suite : la journée idéale n'est certainement pas le 9h - 18h classique.

Et si je vous disais qu’une récente étude explique que la journée idéale ne dépend pas du temps que vous consacrez à telle ou telle tâche, mais plutôt de votre capacité à structurer votre journée, qu’en penseriez-vous ? Peut-être qu’il s’agit, une fois de plus, de la volonté d’un gourou tentant à tout prix d’imposer une certaine vision du travail. A contrario, peut-être que vous penserez qu’il s’agit d’une alternative pour construire votre journée. Parlons de cette étude menée récemment par le groupe Draugiem. Pendant ce temps, la Corée du Sud envisage d’éteindre les ordinateurs à 20h pour éviter que les gens ne travaillent trop.

La journée de travail de huit heures est une approche clairement dépassée et au-delà de ça; totalement inefficace. Un format imaginé pendant la révolution industrielle (c’est dire) pour contraindre les ouvriers à réaliser un certain nombres d’heures dans les usines. Une approche du travail vieille de 200 ans, qui ne correspond plus à nos missions actuelles. Si vous le pouvez, débarrassez-vous de ce vieux modèle et imaginons-en un nouveau ensemble.

Travailler par blocs de temps longs et continus n’est clairement pas la bonne structure pour une journée efficace. Vous allez vous fatiguer, vous lasser et encombrer votre cerveau avec des informations dont il n’a pas forcément besoin. Si vous deviez retenir une phrase de cette étude, il s’agirait de celle-ci : « la durée de la journée de travail n’a pas beaucoup d’importance; ce qui compte, c’est la façon dont les gens structurent leur journée. »

Voici la structuration idéale selon l’enquête menée : 52 minutes de travail, suivies de 17 minutes de repos. Les personnes ayant testé ce modèle atteignaient un niveau de concentration unique dans leur travail. L’idée est de pouvoir se consacrer à 100% à une certaine tâche pendant un cours laps de temps. Aucune distraction possible. En revanche les pauses de 17 minutes sont de vraies pauses, on ne regarde ses notifications Slack, on profite d’un moment de détente complet. Cela permet de se rafraîchir l’esprit.

D’après le rapport, les personnes ayant adopté ce ratio parfait « écrasent leurs collègues » en terme de productivité. Tout s’explique scientifiquement : pour faire simple, le cerveau fonctionne naturellement en jaillissements de haute énergie (environ une heure) suivis de jaillissements de basse énergie (15-20 minutes). Il suffit de se caler sur ce modèle pour garder un rythme optimal.

Oubliez donc le miracle morning où vous allez faire de la méditation à quatre heure du matin … Pensez simplement à prendre régulièrement du temps pour vous, tout au long de la journée.

Send this to a friend