Je suis sûre que vous avez déjà quitté le bureau passé 22h parce que vous aviez « un gros dossier à terminer », « la deadline est pour ce soir » ou toute autre raison. C’est un choix oui, mais le monde professionnel est aujourd’hui synonyme de fatigue et de «burn-out» et le bien-être au travail devient clé.

Pour éviter que les employés ne travaillent tard, le gouvernement de Corée du Sud lance une initiative qui peut paraître surprenante, mais qui ne devrait pas de mal : éteindre tous les ordinateurs à 20h le soir. L’objectif du gouvernement avec cette initiative étant de mettre fin à la culture du travail supplémentaire. En Corée du Sud, les employés travaillent en moyenne 2 379 heures par an, soit 1 000 heures de plus que d’autres pays développés.

L’initiative devrait être lancée le 30 mars prochain et se déroulera en trois phases sur les trois mois prochains. La deuxième phase aura lieu à partir d’avril et les employés devront éteindre leurs ordinateurs à 19h30, le deuxième et quatrième vendredi du mois. Enfin, la troisième phase qui se déroulera en mai, obligera les employés à éteindre leurs ordinateurs à 19h. Un test qui se fera de manière progressive, mais qui sera obligatoire pour tous, bien que certaines exceptions pourront être faites s’il y a des circonstances particulières.

Une initiative qui semble bienveillante de la part du gouvernement, mais pas forcément bien reçue par les employés, car 67,1 % des fonctionnaires ont demandé à être exemptés de l’extinction forcée.

Source.