OUTILS

Reverso mis en cause pour des traductions racistes et antisémites

« Hitler était beaucoup plus gentil envers les juifs qu’ils le méritaient », voici ce que l'on pouvait lire aujourd'hui sur Reverso

La Licra vient de mettre en cause le traducteur Reverso pour des exemples antisémites et racistes récupérés de manière automatique sur le web. L’exemple qui a déclenché le scandale est lorsque que vous traduisez le mot anglais « nicer » (plus gentil), Reverso affiche un exemple de contexte en citant la phrase suivante : « Hitler était beaucoup plus gentil envers les juifs qu’ils le méritaient ».

la Licra dénonce précisément : « des propositions de traductions trempées dans l’antisémitisme » et demande une vive réaction de la part de Reverso.

Théo Hoffenberg, le PDG de la plateforme française, s’est exprimé aujourd’hui à l’AFP. Il explique que la partie « contexte » proposée par Reverso s’appuie sur des textes collectés en ligne, comme des sous-titres de films ou de séries. « C’est là qu’on va trouver la langue parlée, idiomatique, avec des expressions familières, dont les utilisateurs sont friands » dit-il pour se justifier. « On n’a jamais eu d’exemples aussi choquants qui nécessitent une correction aussi rapide », a souligné le patron du site, qui revendique 45 millions d’utilisateurs mensuels.

Ces contextes permettant de mieux saisir le sens d’un mot ou d’une expression ont été lancés il y a 6 ans. Ils sont générés automatiquement par des algorithmes. Ils repèrent les traductions, corrigent parfois leur orthographe, et les filtrent selon une liste de mots et d’expressions problématiques établis par des humains. Le site nous informe qu’il ne prévoit pas de corrections en temps réel, mais s’appuie surtout sur les indications de ses utilisateurs.

Reverso avait promis une mise à jour complète dans la journée et il semblerait que ce soit chose faite.

Send this to a friend