Légende déchue dans le monde des souris Gaming, la MX518 de Logitech revient subitement sur le devant de la scène à la faveur d’une itération qui ne renie en rien l’héritage de son illustre aïeule. Design général, poids, coloris, emplacement et forme des boutons, le constructeur suisse laisse sa souris telle que les gamers l’avaient appréciée à l’horizon 2005, à ceci près qu’à l’intérieur… tout change ou presque.

“Vous l’avez demandé, nous l’avons fait”, annonce Logitech dans son communiqué. La firme basée à Lausanne y détaille les principales caractéristiques techniques d’une souris quasi vintage, mais qui s’inscrira sans mal dans les canons de 2019. Une “renaissance” qui pourrait séduire tant les nostalgiques que les amateurs de périphériques sobres, épargnés de toute excentricité RGB.

Lentille 16.000 DPI, mémoire interne, processeur ARM embarqué… Logitech fait parler la poudre

Baptisée G MX518, pour faire le lien avec les gammes actuelles du fabricant, cette version upgradée de la MX518 embarque tout ce qu’il faut pour convaincre, à commencer par une lentille HERO 16.000 DPI (la même que sur la G Pro). S’ajoutent à cette lentille un processeur ARM 32-bit permettant un temps de réponse de 1 ms, ainsi que quelques mégaoctets de mémoire interne destinés à stocker les informations relatives aux différents profils utilisateur. Cette mémoire embarquée permet aussi (et surtout) de sauvegarder la configuration personnalisée des huit touches présentes sur la souris. Cette dernière pourra ainsi passer d’un PC à l’autre sans qu’une adaptation des touches ne soit systématiquement nécessaire.

Seul bémol, du moins pour certains utilisateurs, cette fameuse G MX518 reste filaire. Pour profiter, chez Logitech, d’une souris semblable dénuée de fil, il faut se tourner vers la G305 qui embarque un capteur HERO 12.000 DPI pour un prix de 60 dollars. Le même tarif que celui affiché pour la GMX518. Comme le note Engadget, en sacrifiant le fil de sa G MX518, Logitech aurait été contraint d’intégrer une batterie au produit et donc de modifier son poids. Le feeling de la MX518 originale, en termes de prise en main, en aurait certainement souffert.