YouTube remet en question l'existence du bouton dislike
Réseaux Sociaux

YouTube remet en question l’existence du bouton dislike

Devant les offensives des dislike mobs, Youtube oriente les débats sur l'existence ou non du bouton dislike. Plusieurs solutions sont envisagées.

Depuis quelque temps, YouTube n’échappe pas aux dislike mobs. Ces groupes de personnes s’organisent pour décrédibiliser les vidéos à grand coup de dislike, bien avant même d’en avoir regardé la moindre seconde. Souvent utilisé à l’encontre de chaines débutantes, ces pratiques peuvent avoir un effet néfaste sur la plateforme.

L’algorithme YouTube met en valeur les chaines les plus appréciées et noie celles avec le plus de dislikes. Devant ces groupes de haters, YouTube a entamé les discussions pour régler ce problème nous rapporte The Verge. Depuis son lancement en 2005, YouTube mise tout sur l’implication de sa communauté. La plateforme offre à ses utilisateurs le choix de « liker » ou de « disliker » une vidéo. Auparavant grâce aux pouces verts ou rouges, mais jugés trop négatifs par YouTube, ils laissent place aux fameux pouces bleus. Malgré les efforts effectués par la plateforme, elle reste dans la ligne de mire des dislike mobs. On a pu le remarquer notamment avec la vidéo « YouTube Rewind » qui comptabilise aujourd’hui le plus grand nombre de dislikes, soit 15 millions.

Plusieurs solutions sont envisagées.

Premièrement, lors de longues discussions, YouTube a envisagé de supprimer les pouces par défaut. Ce sera donc le Youtubeur qui devra choisir si oui ou non il souhaite mettre cette option sous sa vidéo. Le bouton like sera aussi évidemment supprimé.
Une autre option demanderait un peu plus d’implication de la part de l’utilisateur. Il devra indiquer la raison pour laquelle il n’a pas apprécié la vidéo en précisant si c’est la chaine qui ne l’intéresse pas ou simplement ce contenu précisément. Ce procédé, certes chronophage, devrait permettre de compliquer les actions des dislike mobs.

Comme l’explique Tom Leung, directeur de la gestion de projet chez YouTube, dans cette vidéo ce procédé pourrait être mis en place sous forme de checkbox. Si un utilisateur n’apprécie pas la vidéo il coche la case et doit écrire un commentaire afin que le créateur de contenu comprenne le dislike. De plus cette technique met la vidéo en pause, ça devrait freiner l’impulsivité des haters.

Pour finir, YouTube a même envisagé de ne plus afficher le nombre de dislikes voire de supprimer la possibilité de disliker. Cette solution si elle est sélectionnée devrait causer quelques mécontentements. Le viewer ne pourra s’exprimer seulement de manière positive.

Malgré de nombreuses critiques, YouTube continue de travailler pour offrir du contenu de qualité et surtout celui qui vous correspond.

Send this to a friend