Technologie Transports

Torc et Transdev s’associent sur i-Cristal, une navette partagée et autonome

Les deux sociétés ont annoncé leur partenariat lors d’une conférence de presse au CES 2019

Selon son propre communiqué de presse, le géant français de la mobilité, Transdev, va s’allier avec Torc Robotics, un fournisseur américain de technologies autonomes. L’objectif de ce partenariat est de développer une plateforme de navettes totalement indépendantes. Pour ce faire, le logiciel L4 Asimov de conduite autonome appartenant à Torc va être intégré dans le système d’intelligence embarquée de la navette i-Cristal.

Torc et Transdev sont persuadés que les navettes et les petits véhicules permettront d’enrichir encore davantage la mobilité offerte par les réseaux de transport publics du monde entier. C’est pourquoi ils ont formé ce partenariat, dont l’objectif final est de pouvoir offrir des navettes autonomes en libre service au grand public. Pour ce faire, Torc à concédé sous licence sa suite logicielle, mais aussi son offre de capteurs pour améliorer i-Cristal.

De son côté, Transdev va continuer d’exploiter son système de supervision, son infrastructure connectée, ainsi que sa technologie embarquée pour offrir le meilleur à la navette i-Cristal 2.00.
Cette dernière sera assurément ultra performante, car les navettes de Transdev bénéficient déjà de la certification 4 SAE ( qui signifie qu’elles sont autonomes dans des zones spécifiques ). Selon Transdev, la technologie de Torc devrait permettre aux i-Cristal de s’insérer aisément dans la circulation urbaine. Le tout en étant en accord avec les normes les plus intelligentes. Cependant, elles resteront plafonnées à 30 km/h.

C’est assez peu surprenant. Les deux sociétés signalent que leur priorité est la sécurité des passagers. Or, cette vitesse permet d’éviter l’essentiel des accidents mortels. La navette i-Cristal pourra transporter au total jusqu’à 16 passagers. On peut donc imaginer qu’elle pourra apporter un soutien conséquent aux services de transport publics lors des grèves et autres évènements imprévus.

Les premiers tests ont déjà démarré en circuit fermé. Les premières expérimentations sur route ouverte débuteront quant à elles à une fois les autorisations obtenues, à Paris et à Rouen. Le premier espace de test se situera entre la gare de Massy et le campus de Paris-Saclay et le deuxième au « Technopôle du Madrillet ».
Transdev a déjà pu démontrer ses capacités à produire des navettes autonomes, mais Torc aussi. La société a testé sa technologie de conduite autonome dans plus de 20 états américains. Et ce même dans des conditions météorologiques déplorables. La i-Cristal 2.00 devrait donc rapidement être extrêmement efficace.

La technologie de conduite autonome progresse décidément à grands pas. Tesla a présenté il y a peu les capacités impressionnantes de son auto-pilot. Dans le même temps, les investisseurs, comme Alibaba, ou encore SoftBank, ne cessent d’intégrer le marché des véhicules automatisés.

Send this to a friend