Intelligence Artificielle Technologie

Robotiq reçoit un investissement de 23 millions de dollars pour ses « bras robotisés »

Cette entreprise née au Québec travaille sur une automatisation des tâches à effectuer à la chaîne, à partir d’une technologie robotisée.

Libérer les humains des tâches répétitives et fastidieuses, c’est l’objectif de la société canadienne Robotiq, qui fabrique des équipements à la pointe de la technologie. Créée en 2008 grâce à l’Université Laval au Canada, cette entreprise québécoise travaille essentiellement sur des tâches réalisées à partir des mains humaines.

Fondées sur un système de pince, les machines correspondent parfaitement aux activités où il faut attraper et placer quelque chose dans une organisation plus grande. De cette manière, ces bras mécaniques s’adaptent aux chaînes de montage, il existe aussi déjà des robots capables de dépasser certains obstacles et ainsi de réaliser diverses tâches humaines.

Un changement profond à venir dans le monde du travail .

L’entreprise présente son travail technologique comme un outil collaboratif. Ce produit de l’innovation qui pourrait être responsable de la disparition d’environ 10% des emplois aux États-Unis, aime travailler en groupe. Ces appareils innovant bénéficient soit d’un programme configuré et vous aide par exemple directement dans une chaîne d’assemblage, soit d’intelligence artificielle et donc d’une valeur ajoutée importante.

Heureusement, bien que cette technologie puisse être responsable d’une disparition de certains postes, elle pourrait aussi être créatrice de nouveaux métiers. Cette innovation robotique permettrait aussi de donner plus de temps aux humains pour se concentrer sur des tâches plus intéressantes que l’assemblage à la chaîne.

Un nouvel investissement pour l’entreprise québécoise.

La robotique étant en vogue, la société québécoise est en partenariats avec près de 48 marchés. De cette façon, elle intègre sa technologie dans divers secteurs. Néanmoins, l’entreprise vient d’établir un accord important pour son évolution avec la société Battery Ventures, c’est un investissement de 23 millions de dollars qui vient d’être fait. Jesse Feldman, partenaire de Battery Ventures va même intégrer le conseil d’administration de la société québécoise pour suivre de près son évolution. À ses yeux, « Les produits de nouvelle génération de Robotiq améliorent l’efficacité des entreprises du monde entier ». Il semblerait que la révolution industrielle soit en marche.

Send this to a friend