Intelligence ArtificielleTechnologie

Découvrez SMORES-EP, le robot qui s’adapte aux obstacles

Ce petit robot étudie son environnement pour trouver le moyen de passer là où il le souhaite. Une souplesse d’esprit rare pour une machine !

Et si on apprenait aux robots à être capable de plus d’autonomie dans leurs décisions ? C’était le coeur des recherches d’un ensemble d’étudiants diplômés de l’Université Cornell et de l’Université de Pennsylvanie. Le résultat de leurs efforts a donné SMORES-EP, un robot capable d’analyser son environnement pour trouver comment continuer sa route dans un espace parsemé d’embuches. Ils l’ont présenté dans un article publié mercredi dans Science Robotics.

Réflexions humaines et réflexions robotiques, des processus pas si commun

Lorsqu’un homme a un chemin inattendu vers un objectif, il s’adapte. Mettez que vous souhaitiez atteindre cette tablette de chocolat cachée sur le frigo. Vous allez vous lever sur la pointe des pieds et tordre votre bras pour la prendre. Tous ce dont ne sont pas capables les robots, puisqu’ils sont limités par la façon dont ils sont programmées. Avec leur recherche, les étudiants américains ont réussi à créer une IA capable de s’adapter davantage aux imprévus.

Une adaptabilité à toute épreuve

Le robot est un ensemble de petits robots de forme cubiques. Ils sont dotés de roues et peuvent se connecter entre eux via des aimants pour compenser la faiblesse de l’un d’entre eux dans sa capacité à atteindre son objectif. Inversement, ils peuvent se désarrimer pour mieux atteindre un objectif et se reconstituer ensuite. Une unité centrale équipée d’une caméra pour analyser l’environnement les assistent dans les prises de décision. Lorsque les robots rencontrent un obstacle, la caméra réussit à identifier avec précision les données des objets qui les entourent et leurs capacités, pour trouver la solution la plus appropriée. L’unité centrale va ensuite reprogrammer sa façon de fonctionner, pourquoi pas en déplaçant des obstacles grâce à sa puissance motrice, ou en changeant sa trajectoire, afin de faire atteindre l’objectif aux robots. C’est cette adaptation qui rend SMORES-EP spectaculaire. Alors que ses équivalents auront un ensemble de possibilités programmées, lui dispose d’un bon sens qui s’adapte aux possibilités.

Un bel exploit en terme de robotique

Pour réussir à réaliser cette prouesse, les chercheurs ont réussi à faire comprendre à l’unité centrale les composantes des différents objets, les distances entre eux, et surtout, les relations logiques entre les objets. Quelque chose de terriblement difficile pour les intelligences artificielles, qui manquent cruellement de bon sens. Lors des tests auxquels il a été soumis, SMORES-EP a réussi à récupérer une cible et la ramener à un endroit donné dans toutes les situations où ses capacités ou son environnement le permettait. Son seul défaut est qu’il est actuellement encore un peu lent à la détente.

Un type de robot capable de traverser tout les obstacles se profile

En ce moment, des robots de plus en plus dynamiques se développent, à l’image d’Atlas, qui est tout à fait capable de réaliser un jogging ou du parkour. Dans le même temps, des IA ont démontré la capacité de reproduire très facilement des mouvements complexes par simple vision d’une vidéo. Ces deux ensembles associés à la capacité de s’adapter à l’environnement de SMORES-EP pourrait assez rapidement créer un champion du sauvetage et des interventions à hauts risques. Ou une machine à tuer qui vous traquera n’importe où. Quoi qu’il en soit, vous disposez de belles décennies à boire votre bière devant Terminator avant qu’un robot vienne toquer à votre porte pour une raison ou une autre.

Send this to a friend