C’est officiel depuis le 19 octobre dernier, l’Union Européenne a approuvé l’acquisition de la société GitHub par Microsoft. Alors que Google aussi aurait aimé racheter GitHub, nous vous en parlions, c’est une très belle opération pour Microsoft. GitHub représente près de 85 millions de dépôts et une communauté de 28 millions de développeurs. Avec l’achat de cette société, on peut dire que Microsoft a fait un grand pas en avant pour revenir sur le devant de la scène en achetant une mine d’or technologique. Selon le Financial Times l’UE vient d’approuver cet accord après avoir déterminé qu’il n’y avait aucun risque dans le rachat de ce référentiel de logiciels à code source ouvert. L’acquisition se chiffre à 7,5 milliards de dollars.

Il s’agissait d’un obstacle majeur pour conclure cet accord historique. Les autorités européennes de la concurrence auraient déterminé que “malgré cette opération, l’entité rachetée par Microsoft et la fusion opérée, continuerait de faire face à une concurrence importante exercée par d’autres acteurs du marché”. La crainte se trouvait dans l’éventualité que Microsoft puisse saper la nature “ouverte” de GitHub. Les autorités de l’UE soulignent que les développeurs ont de nombreuses options à leur disposition si la gestion de la plateforme par Microsoft ne leur convient pas.

Le média TheVerge rappelle qu’à l’époque de l’officialisation du rachat, en juin dernier, Satya Nadella, CEO de Microsoft, déclarait que : “nous nous engageons à être les intendants de la communauté GitHub. Nous conserverons la philosophie du premier développeur. GitHub fonctionnera de manière indépendante et restera une plateforme totalement ouverte. Nous écouterons toujours les commentaires des développeurs et investirons dans les fondamentaux et dans de nouvelles fonctionnalités”.