Science Technologie

Des scientifiques montrent qu’il est désormais possible de diviser l’eau en hydrogène et en oxygène dans l’espace

Une équipe vient de découvrir comment effectuer cette opération dans l'espace

Selon une nouvelle étude, des scientifiques ont pu franchir l’un des obstacles les plus difficiles et les plus envisagés lors des voyages dans l’espace : l’assurance que les astronautes ont assez de carburant, d’air et d’eau pour leur voyage ? La méthode proposée implique des photocatalyseurs, qui peuvent diviser ou recombiner des molécules d’eau.

Les agences spatiales et les sociétés privées ont déjà des plans avancés pour envoyer des humains vers l’espace dans les prochaines années. Et avec un nombre croissant de nouvelles découvertes de planètes ressemblant à la planète Terre, les voyages spatiaux sur de longues distances deviennent de plus en plus excitants.

Cependant, il n’est pas facile pour les humains de survivre dans l’espace pendant des périodes prolongées. L’un des principaux défis liés au vol spatial sur de longues distances est de transporter suffisamment d’oxygène pour que les astronautes puissent respirer et suffisamment de carburant pour alimenter le vaisseau spatial.

Mais cela pourrait ne plus être un problème ! Une récente étude montre qu’il est possible de produire de l’hydrogène (pour le carburant) et de l’oxygène (à respirer) à partir de l’eau seule en utilisant un matériau semi-conducteur et de la lumière du soleil (ou des étoiles) en apesanteur. L’équipe de scientifiques a ainsi été capable de diviser l’eau en ses composants, faisant des voyages prolongés dans l’espace une possibilité réelle. Le processus de séparation de l’eau en hydrogène et en oxygène est connu sous le nom d’électrolyse.

Cette méthode fonctionne en faisant passer un courant à travers l’eau qui contient un électrolyte soluble. Ce courant électrique brise l’eau en ses composants séparément aux deux électrodes. Selon l’équipe de scientifique, l’hydrogène et l’oxygène produits en utilisant ce processus pourraient être utilisés comme carburant pour les engins spatiaux.

Source.

Send this to a friend